Transports aériens

Air Austral confirme sa bonne santé malgré la crise

Assemblée générale de la compagnie aérienne

Témoignages.re / 3 novembre 2010

Alors que le monde du transport aérien subit de plein fouet les conséquences de la crise mondiale, auxquelles se sont ajoutées des facteurs structurels tels que l’éruption volcanique en Islande, Air Austral continue de poursuivre sa croissance. L’assemblée générale d’hier a donc pu apprécier la bonne santé de la compagnie, conséquence des choix stratégiques opérés par les dirigeants d’Air Austral.

L’assemblée générale d’Air Austral a eu lieu hier après-midi au siège de la société.
Cette réunion a permis aux actionnaires de valider les comptes 2009 de la société dirigée par Gérard Ethève et dont le Conseil de surveillance est présidé par Paul Vergès. Des comptes qui montrent « la bonne santé de la compagnie malgré la crise ». En effet, elle a réalisé un chiffre d’affaires de 335 millions d’euros et un résultat net avant impôts de 5,7 millions d’euros, au cours d’une année où ont été intégrés à la flotte deux Boeing B777 en juin 2009 et où a été ouverte la ligne La Réunion-Sydney-Nouméa en avril 2009. 

Par ailleurs, le Conseil de surveillance d’Air Austral devrait se réunir « d’ici la fin du mois de novembre ». Pourrait alors être mise à l’ordre du jour la nomination d’un nouveau président de ce Conseil, à la place de Paul Vergès. Didier Robert a d’ores et déjà évoqué le nom de Nassimah Dindar comme candidate. Mais Nassimah Dindar a aussitôt déclaré publiquement : « je ne suis pas candidate »,


Pour rappel, une première assemblée générale des actionnaires devait se tenir le 28 septembre dernier, mais elle a été reportée. En effet, le climat était tendu à cause des tensions engendrées par l’éviction de Nassimah Dindar de la présidence de la Sematra, actionnaire principale de la compagnie, par un coup de force perpétré par Didier Robert de retour de Paris.
Néanmoins, une rencontre entre Paul Vergès, Gérard Ethève et les présidents des deux collectivités (Nassimah Dindar et Didier Robert) avait permis d’apaiser la situation. « Les mises au point nécessaires sur les malentendus ont été faites. Nous sommes arrivés à une convergence manifeste des points de vue », indiquait Paul Vergès à la sortie de cette réunion.


Kanalreunion.com