Transports aériens

Air Austral confirme sa commande : deux Airbus A380 pour des billets d’avion 30% moins chers

La Réunion fait sensation au Salon aéronautique de Dubaï

Manuel Marchal / 18 novembre 2009

Hier au Salon aéronautique de Dubaï, Air Austral a confirmé la commande de deux Airbus A380 en classe unique, pouvant transporter plus de 800 passagers. Jamais dans l’Histoire de l’aviation, une compagnie aérienne n’a fait voyager autant de passagers en un seul vol. Ce type d’aéronef permettra de faire baisser les prix des billets d’avion de 30% pour un vol long-courrier. C’est une nouvelle ère qui s’ouvre pour le désenclavement de La Réunion, et pour la démocratisation du transport aérien.

30% moins cher, cela va être possible pour les Réunionnais grâce au travail de Réunionnais. Hier, ce sont des Réunionnais qui ont fait l’événement du Salon international de Dubaï. C’est en effet une compagnie réunionnaise qui est la première à annoncer une commande d’Airbus A380 cette année, et c’est une version bien particulière qui sera livrée.
En effet, les deux avions qui seront exploités par une filiale d’Air Austral n’auront qu’une seule classe. De ce fait, ils embarqueront plus de 800 passagers au lieu des 525-535 habituels, et permettront aux voyageurs d’avoir droit à des tarifs 30% moins chers.
L’origine de ce projet part d’un défi à relever, celui de la continuité territoriale. Comme l’avait rappelé la semaine dernière Gérard Ethève, directeur général d’Air Austral, l’Airbus A380 n’est pas uniquement un avion qui permet à ces passagers de prendre des douches à bord, c’est aussi un outil capable de produire des billets d’avion à bas coûts. Parce que l’A380 est capable d’embarquer plus de 800 passagers en classe unique, et parce qu’il est doté des dernières technologies, l’Airbus A380 a le coût d’exploitation par passager le plus bas. Par exemple, la consommation de carburant est inférieure à 3 litres aux 100 kilomètres par passager.
Ce projet correspond à la définition du partenariat : tous les acteurs progressent. Air Austral progresse car ces avions vont contribuer à renforcer la compagnie en ouvrant davantage notre île sur l’extérieur. Airbus progresse également car il a dorénavant dans son catalogue un modèle qui pourra proposer des billets 30% moins chers.
C’est grâce à cela que le modèle commandé par Air Austral permettra de faire baisser les prix de 30%, ce qui ouvrira une nouvelle étape de la démocratisation du transport aérien. Ce projet deviendra définitivement réalité avec la livraison début 2014 du premier avion. La mise en service du deuxième appareil avant fin 2014 permettra un vol quotidien à partir de La Réunion.
D’ores et déjà, il s’avère que la solution proposée par Air Austral intéresse d’autres pays. En plus des deux appareils commandés, une option a été prise sur deux autres A380. Selon l’AFP, Gérard Éthève a donné l’explication suivante : « les deux avions en option seront destinés soit à desservir les Antilles ou au cas où le trafic se développerait à la Réunion. Nous sommes persuadés que des avions produisant des billets à bon marché vont faire éclater le trafic ».
Il est à noter que selon les prévisions d’Airbus, 1.729 gros porteurs pourraient être livrés au cours des 20 prochaines années dont 771 en Asie-Océanie, c’est à dire là où se situent l’Inde et la Chine, les deux pays les plus peuplés du monde. La demande en transport aérien va augmenter, et le projet issu du partenariat entre Air Austral et Airbus apporte une réponse aux pays à forte densité de population, et pour qui le pouvoir d’achat est une préoccupation aussi essentielle qu’à La Réunion.

Manuel Marchal


Kanalreunion.com