Transports aériens

Didier Robert VRP d’Air Mauritius ?

Incroyable coup porté à la fierté des Réunionnais

Manuel Marchal / 7 juillet 2011

Parmi les dossiers abordés lors de la dernière Commission permanente de la Région, le remboursement des frais d’un déplacement de Didier Robert. La mission : « vol inaugural d’Air Mauritius pour la Chine et promotion du combiné Réunion/Maurice ». Le président de la Région Réunion serait-il devenu le VRP d’Air Mauritius ? Cette annonce est un coup porté à la fierté des Réunionnais.

Depuis lundi, Didier Robert est en mission. C’est ce que des élus de la Commission permanente ont appris mardi lorsqu’ils ont découvert une délibération portant sur un voyage en Chine. Mais alors que Didier Robert a joué des coudes pour venir s’installer à la présidence de la SEMATRA, actionnaire d’Air Austral, il n’est pas parti pour faire la promotion de la compagnie réunionnaise qui cherche à ouvrir une ligne directe sur la Chine.
La mission indique en effet ceci : « vol inaugural d’Air Mauritius pour la Chine et promotion du combiné Réunion/Maurice ».
Puisque le contenu de la mission n’est pas précisé, "Témoignages" s’est renseigné dans la presse mauricienne. Voilà ce qu’écrit "l’Express" : « à commencer, par un accueil à Pudong, l’un des deux aéroports internationaux de Shanghai le lendemain 5 juillet. Ensuite, le 6 juillet, une soirée grandiose est programmée avec les autorités, les célébrités ainsi que les médias chinois. Le 7 juillet la délégation mauricienne rencontrera les tour-opérateurs et autres acteurs du tourisme, pour un atelier de travail ». Tout cela se situe bien loin de la défense des intérêts de La Réunion, alors que fait donc Didier Robert, président de la Région Réunion, avec une délégation mauricienne ?
Un premier élément de réponse vient de l’orientation donnée par l’UMP à la politique régionale en matière de tourisme. Didier Robert a désigné un groupe d’"experts", n’ayant de compte à rendre qu’à lui-même, pour faire des propositions en matière de politique touristique. Parmi ces "experts", une seule compagnie aérienne est représentée : Air Mauritius, compagnie très liée à Air France.
Second élément : sous la mandature de Didier Robert, Air Austral a ouvert une ligne directe entre notre pays et Bangkok. À partir de la capitale de la Thaïlande, il est possible de rayonner dans l’Asie. Lors du vol inaugural d’Air Austral pour Bangkok, Didier Robert n’était pas là.
Troisième élément : tous les observateurs constatent que lorsque la compagnie utilisée par Air France pour combattre Air Austral ouvre une nouvelle ligne, Didier Robert tient à être présent, et de manière très officielle puisque son voyage dans l’avion d’Air Mauritius et le séjour qui suit sont considérés comme une mission faisant l’objet d’une délibération a posteriori.
Tous ces éléments mis bout à bout décrivent davantage le comportement d’un VRP d’Air Mauritius plutôt que celui d’un président de Région soucieux de défendre les intérêts de son pays. Peut-on croire qu’avec l’UMP, la Région en est réduite à jouer le marche-pied des intérêts de compagnies extérieures au pays ? C’est en tout cas un incroyable coup porté à la fierté réunionnaise.

M.M.


Après un mois de mai catastrophique

Air Mauritius mise sur le tourisme affinitaire

Air Mauritius compte sur les Mauriciens émigrés qui rentrent en vacances dans leur pays d’origine pour sauver une saison touristique mal engagée.

Interrogé par "Tour Mag", Philippe Brieu, directeur commercial d’Air Mauritius, indique comment la compagnie de nos voisins compte redresser la situation après un mois de mai difficile :
« Sur nos deux principaux marchés émetteurs que sont la France métropolitaine et la France réunionnaise, on constate une certaine baisse des réservations en ce début d’été.
Tous transporteurs confondus, l’axe métropole /Maurice est en baisse de 13% sur le mois de mai, selon les chiffres de l’Office de tourisme mauricien. Autant dire que tous les opérateurs sont touchés par cette baisse.
De surcroît c’est toute l’Europe qui est en baisse puisque de janvier à mai le nombre de touristes était en progression de 3,8% et puis en mai, il y a eu une chute conséquente de -7,2%.
Même l’Afrique du sud qui s’est très bien comportée avec une progression du nombre de visiteurs de 10,3% en début d’année, a vu ce pourcentage dégringoler de plus de moitié à 3,7% en mai.
Heureusement, que nous avons toujours en France le trafic des Mauriciens de métropole qui rentrent au pays pendant l’été et qui sont attachés à leur compagnie nationale »
.


Kanalreunion.com