Transports aériens

« Je ne me laisserais pas faire ! », avertit Gérard Ethève, patron d’Air Austral

L’attaque frontale d’Air France contre Air Austral avec la complicité d’Air Mauritius dans la presse professionnelle

Témoignages.re / 6 septembre 2010

Notre confrère "Tourmag", journal en ligne spécialisé dans le tourisme, a consacré un article à l’annonce de l’arrivée d’Air France sur la liaison La Réunion-Maurice. "Tourmag" donne la parole à Gérard Ethève, directeur général d’Air Austral, qui a appris la nouvelle dans la presse. Nous reproduisons ci-après cet article.

« L’axe régional Maurice/Réunion intéresse Air France qui envisage de s’y installer en début d’année prochaine. Un projet qu’Air Austral regarde avec la plus grande attention pour ne pas perdre des parts de marché. « Je ne me laisserais pas faire ! », avertit Gérard Ethève, patron d’Air Austral.

La visite récente du ministre mauricien du tourisme, Nando Bodha, à La Réunion a mis le feu aux poudres.
La presse réunionnaise s’en est fait largement l‘écho.
Air France prévoit en effet d’opérer sur l’axe Maurice /Réunion, un axe régional que se partagent aujourd’hui à parts égales Air Austral pour le côté réunionnais et Air Mauritius pour le côté mauricien.
Le projet d’une présence d’Air France sur l’axe régional Maurice/Réunion avait déjà été évoqué en avril dernier par la compagnie tricolore et Air Mauritius qui opèrent en joint venture entre Paris et Maurice. Il s’agissait alors d’élargir le système de code share à des vols en connexion sur les deux aéroports de CDG pour Air Mauritius et de Maurice pour Air France.
D’où une évocation de l’application du code AF sur les vols d’Air Mauritius vers La Réunion. Le projet, s’il se concrétisait début 2011, permettrait à Air France de vendre Maurice sur ses propres vols, sur ceux d’Air Mauritius et sur ses propres vols, via La Réunion, avec connexion MK.

La concurrence est frontale entre les deux entreprises

Du côté réunionnais, l’arrivée d’Air France est regardée avec précaution par Air Austral.
La concurrence est frontale entre les deux entreprises et leurs relations n‘ont pas toujours été au beau fixe.
« J’ai découvert cette information dans la presse. Je ne suis pas officiellement au courant du projet d’Air France. J’ai écrit à la DGAC pour savoir ce qu’il en est », explique Gérard Ethève, le président d’Air Austral.
L’accord bilatéral entre La Réunion et Maurice prévoit bien l’exploitation des lignes par deux compagnies aériennes de chaque côté. Air France est donc tout à fait en droit de demander des droits de trafic pour arriver sur cet axe.
« Air France n’a pas le type d’avion pour opérer directement. Je pense donc qu’il s’agit d’apposer le code AF sur les vols d’Air Mauritius. Mais, prévient Gérard Ethève, avec Air Mauritius nous avons actuellement une égalité de capacité ».
« Il ne faudrait pas que l’arrivée d’Air France ait une conséquence sur ma capacité ou mes créneaux. Si c’est le cas, je ne me laisserai pas faire ! »

A bon entendeur... »


Kanalreunion.com