Transports aériens

L’Alliance : le sort d’Air Austral doit être débattu avec les élus

Didier Robert doit respecter les élus du peuple et la population

Témoignages.re / 12 mars 2015

Air Austral : Didier Robert ne doit pas mettre les représentants du peuple devant le fait accompli : c’est le message de l’Alliance. Le bientôt futur ex-président a annoncé que les élus ne feront plus partie du prochain Conseil d’administration d’Air Austral, alors que la Région a investi sous sa responsabilité plusieurs dizaines de millions d’euros dans la compagnie aérienne. Didier Robert dit que cette décision qui doit s’appliquer le 16 mars est liée au rapport de la Chambre régionale des comptes qui sera présenté aux élus le 10 avril prochain, presque un mois plus tard. Les élus du peuple doivent être respectés : pas de décision hâtive sans que les élus ne puissent décider, l’Alliance rappelle ce principe de base de la démocratie. Voici son communiqué :

JPEG - 30.2 ko
Boeing B777 d’Air Austral.

« Courant avril prochain, le Conseil régional doit débattre du rapport de la Chambre régionale des Comptes (CRC) sur la SEMATRA concernant directement Air Austral.

Selon les déclarations de Didier Robert et les informations parues dans la presse, ce rapport fait des préconisations pour mettre fin à la situation actuelle, source de risque de conflits d’intérêt et de fragilité juridique. Rappelons que la SEMATRA possède actuellement plus de 98 % du capital d’Air Austral et que Didier Robert cumule depuis près de 3 ans les fonctions de président de Région, de PDG de la SEMATRA, et de président du Conseil de Surveillance d’Air Austral.

Or, avant même que le rapport de la CRC et les solutions qu’il préconise ne soient débattus entre les élus, Didier Robert a convoqué une assemblée générale d’Air Austral le lundi 16 mars 2015 pour modifier les statuts de la société et la gouvernance d’Air Austral à sa guise.

C’est une attitude anti démocratique. Il n’est pas admissible que le sort et l’avenir d’Air Austral soient décidés sans que le débat entre les conseillers régionaux sur le rapport de la CRC n’ait eu lieu. Alors même que la Région, notamment à travers la SEMATRA, est directement concernée et qu’elle a engagé des dizaines de millions d’euros.

C’est pourquoi les élus de l’Alliance demandent à Didier Robert, en sa qualité de Président du Conseil de surveillance d’Air Austral, de proposer à l’assemblée générale de la compagnie aérienne qu’il a convoquée pour le lundi 16 mars, de sursoir à toute décision sur la gouvernance d’Air Austral, dans l’attente du débat préalable qui doit avoir lieu au niveau de l’assemblée plénière du Conseil régional sur le rapport de la Chambre régionale des Comptes concernant la SEMATRA. »


Kanalreunion.com