Transports aériens

Le trafic aérien en baisse de plus de 5%

Sur les huit premiers mois de l’année

Témoignages.re / 17 septembre 2013

Au terme des huit premiers mois de l’année à La Réunion, le trafic global est en recul de 5,3%, indique la CCIR. La baisse du nombre de passagers locaux (–2,8%) est amplifiée par la réduction significative du trafic de transit (–72,9%). Parmi les causes de cette baisse figure la fermeture de plusieurs lignes d’Air Austral. Voici son communiqué.

Une légère reprise du trafic est enregistrée au mois d’août 2013 à l’Aéroport de La Réunion Roland Garros, avec une augmentation de 0,5% du nombre de passagers locaux (commençant ou terminant leur voyage à La Réunion). Le recul du nombre de passagers en transit (– 34,4%) aboutit toutefois à une baisse globale du trafic de 1% sur le mois.

Le trafic a augmenté sur les trois composantes principales de l’activité de l’Aéroport : la métropole (+1,8%), l’ile Maurice (+6,3%) et Mayotte (+6%). De fortes progressions ont d’autre part été enregistrées sur l’Afrique du Sud (+67,8%) et sur les Comores (+98,3%). En revanche, le trafic reste orienté à la baisse sur Madagascar (–21,8%) et la Thaïlande (–20,4%).

Le trafic de transit a été essentiellement apporté au mois d’août par la ligne Paris-Réunion- Maurice de Corsair, et complété par les passagers de la ligne Dzaoudzi-Réunion-Marseille (XL Airways).

Au terme des huit premiers mois de l’année, le trafic global est en recul de 5,3%. La baisse du nombre de passagers locaux (–2,8%) est amplifiée par la réduction significative du trafic de transit (–72,9%). Si le nombre de passagers a baissé de 1,1% entre la métropole et La Réunion depuis le début de l’année, il a progressé de 3,5% entre Roland Garros et l’île Maurice et de 9,9% sur Mayotte. De même, il est en progression sur l’Afrique du Sud (+9,6%) et les Comores (+6,9%). Le trafic baisse en revanche de 19,5% avec les aéroports malgaches, de 25,7% sur Bangkok et de 14,6% sur la ligne de pré et post-acheminement entre Pierrefonds et Roland Garros. 1 040 passagers ont d’autre part emprunté la ligne entre La Réunion et l’Inde depuis l’ouverture de l’escale Air Austral à Chennai en février 2013.

La fermeture des lignes vers l’Australie et la Nouvelle-Calédonie (en 2012) et sur les Seychelles (en mai 2013) a contribué à la diminution globale de l’activité et à la baisse des capacités totales offertes par les compagnies aériennes, tout comme la réduction du programme de vols d’Air Madagascar. Sur un an, la baisse du nombre de mouvements d’avions s’établit à –9,8% et à –34,4% pour les appareils moyens-porteurs.

Le tonnage de fret, après une remontée temporaire depuis le mois de mai, est reparti à la baisse en août (–2,6%). Depuis le début de l’année, le tonnage cumulé de fret transporté fléchit de 5,1% (–3,2% sur le tonnage de marchandises débarqué et –10,7% sur le tonnage embarqué).

Pour rappel, en moyenne lissée, la croissance annuelle du nombre de passagers s’établit à +3,5% depuis 2001. Dans ses prévisions, l’Aéroport de La Réunion Roland Garros table sur une augmentation du trafic de l’ordre de 1,5% à 2% en moyenne annuelle pour les dix prochaines années.


Kanalreunion.com