Transports aériens

Nouvelle dynamique pour Roland Garros

Création de la Société aéroportuaire de La Réunion

Témoignages.re / 21 juin 2011

La Société aéroportuaire de La Réunion a installé hier son conseil de surveillance, dont la présidence revient à Ibrahim Patel, président de la CCIR. Le directoire a été nommé.

La société anonyme Le conseil de surveillance, présidé par le président de la CCIR, Ibrahim Patel, a été installée hier. Il regroupe l’État, la Région, la mairie de Sainte-Marie et la CCI Réunion. "Aéroport de La Réunion-Roland Garros" est désormais opérationnelle. Jean-Paul Noël, directeur de l’aéroport, Fabrice Grondin, directeur d’exploitation et Guillaume Branlat, directeur technique, ont été nommés membres du directoire pour 5 ans. La société d’exploitation aéroportuaire avait été créée le 14 juin dernier. Cette nouvelle organisation sépare les fonctions de gestion tenues par le directoire et les fonctions d’orientation du conseil de surveillance. Le capital de la société est de 148.000 euros détenu à 60% par l’État, 25% par la CCIR et 15% par les collectivités locales. Le préfet Michel Lalande a réaffirmé l’engagement de l’État dans le capital. L’avenant de prolongation de la concession aéroportuaire a également été signé entre l’État et la nouvelle société jusqu’en 2048.
« Grâce à ce changement de statut, l’aéroport s’inscrit dans la dynamique d’évolution des aéroports français et se dote de nouveaux moyens à la hauteur de son ambition : poursuivre l’ouverture de La Réunion sur le monde et favoriser son développement économique », souligne la CCIR.
L’aéroport Roland Garros est le premier aéroport ultra-marin. Il devrait accueillir plus de 3 millions de passagers d’ici 5 ans. Un programme d’investissement de 200 millions d’euros est prévu d’ici 2017 dont environ 50 millions d’euros dès 2012 et 45 millions en 2013. Il s’agira de mettre aux normes les pistes et taxiways pour l’accueil des avions A380 et autres infrastructures aéroportuaires, d’adapter l’aérogare passagers d’ici 2013 (90 millions d’euros) et d’engager les travaux pour l’extension Ouest de l’aérogare passagers ainsi que pour le réaménagement des accès et parkings (80 millions d’euros 2014-2018).
Dans le cadre du protocole de Matignon, une enveloppe de 350 millions d’euros est prévue, dont 150 millions d’euros pour l’aéroport de Pierrefonds. Les travaux devraient démarrer fin 2011.

EP


Kanalreunion.com