Transports aériens

Victoire à Air Austral

Accord signé au bout de 10 jours de grève

Manuel Marchal / 12 janvier 2017

Les avancées obtenues par les grévistes lors des négociations de lundi ont été actées hier dans un protocole d’accord de fin de conflit. C’est une victoire pour les salariés d’Air Austral qui sortent renforcés de cette épreuve. Le travail reprend aujourd’hui.

JPEG - 56 ko
Marie-Noëlle Wolff portée en triomphe à la sortie des négociations finales.

Mardi soir, les grévistes avaient décidé de quitter le piquet de grève avec un sentiment de déception. En effet, les avancées obtenues la veille lors des discussions ne se retrouvaient pas dans le projet de protocole d’accord rédigé par la direction. Au moment du départ, les travailleurs ne cachaient pas qu’ils envisageaient de nouvelles actions afin d’accélérer la décision.

Hier matin, ils ont donc organisé un rassemblement devant la préfecture. Une délégation de l’UNSA a été reçue par le préfet. À la sortie de la rencontre, les syndicalistes estimaient avoir été écoutés. Ils se sont ensuite dirigés vers le siège d’Air Austral où ils ont réinstallé le piquet de grève.

À 11 heures, une nouvelle rencontre a débuté avec la direction. À 13 heures, la délégation est sortie pour faire le point à l’occasion d’une pause des négociations. Marie-Noëlle Wolff, déléguée du personnel UNSA, était optimiste. D’après elle, les discussions avançaient bien, il ne restait qu’un dernier point à régler.

À 15 heures, les négociations ont repris. Elles ont duré plus de deux heures. À 17 heures 15, de premières manifestations de joie se faisaient entendre sur le piquet de grève. Les délégués annonçaient par voie de SMS que tout était enfin conclu et qu’ils allaient pouvoir signer le protocole d’accord. Cela voulait dire que la fin des cadences infernales dans les avions, et le plan d’embauches des salariés en CDD depuis des années étaient enfin couchés par écrit.

Une demi-heure plus tard, la délégation conduite par Marie-Noëlle Wolff est sortie du siège d’Air Austral.

À l’entrée, une haie d’honneur a salué les délégués. Les sourires et les embrassades montraient la satisfaction du travail accompli. Marie-Noëlle Wolff a été portée en triomphe par deux de ses camarades.

À l’heure du bilan, la déléguée syndicale UNSA souligne une point très positif selon elle : « on est plus soudé que jamais ». Car si la grève a fait aboutir des revendications, elle a fait naître au sein des travailleurs un dynamisme et une solidarité. Ils sortent donc renforcés de cette difficile épreuve.

La grève a aussi fait prendre conscience à la direction de la nécessité de revoir ses méthodes, a-t-elle ajouté. « Nous restons très vigilants », poursuit-elle avant de conclure : « il y a eu beaucoup de sacrifices, de sueurs, d’échanges, c’était une belle histoire ».

M.M.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • fo bat lo fer kan lé sho. Face à l’injustice et aux mépris, si on s’isole, la résignation prend le dessus. La lutte des travailleurs d’Air Austral prouve encore une fois que grâce à solidarité et beaucoup d’effort, le combat n’est pas perdu. Dans quelques domaines que ce soit, si chacun prend ses responsabilités, nous faisons avancer la Réunion. Merci aux travailleurs d’Air Austral , comme à l’ensemble des autres acteurs de luttes sociales, de nous montrer encore une fois la voie. 2017 s’annonce très difficile pour la population réunionnaise. Ensemble, avec la volonté de s’approprier les responsabilités aussi bien politique qu’économique nous pouvons atténuer ces difficultés. Bravo à tous pour cette belle victoire.
    Michel.M

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com