Economie

10ème anniversaire de l’incubateur de la Technopole

Économie et innovation

Témoignages.re / 28 septembre 2013

En présence de Maurice Gironcel, Président de la CINOR, des représentants de la Préfecture, de la Région et autres partenaires, la Technopole de La Réunion a célébré, ce jeudi 26 septembre 2013, sur le site du Moca, les 10 ans de son incubateur régional. Un outil qui a permis de créer une trentaine d’entreprises et une centaine d’emplois.

JPEG - 46.5 ko
Le Prix du Concours de création d’entreprises innovantes de la Technopole de La Réunion a été remis par Maurice Gironcel, Président de la CINOR, à Alban Jacquot-Joffroy.

La réussite de la Technopole en termes de soutien et d’accompagnement des entreprises a été l’occasion pour le président de la CINOR de mettre en avant le rôle de la collectivité et des présidents qui se sont succédé.

« Depuis plus de 10 ans, le Parc Technor est au service de l’innovation », a-t-il rappelé. « Des années rythmées par un dynamisme hors pair de toutes les entreprises et organismes qui le composent ».

Il est vrai, la Technopole — concept né en 1998 avec la création de la CINOR — est devenue au fil des années une réalité bien ancrée dans le développement économique et technologique de l’île.

L’outil que constitue la Technopole — qui a fêté il y a 3 ans ses 10 années d’existence — est pour le président un « concept qui continuera de bénéficier de toute l’attention de la CINOR, car elle offre une vitrine importante des meilleurs savoir-faire et de l’excellence de nos entreprises et de nos chercheurs pour l’ensemble de l’île. Pour les entreprises du Parc qui ont intégré une dimension technologique et innovante dans leurs projets de développement, c’est un atout majeur que de pouvoir disposer de l’accompagnement de la Technopole ».

Une nouvelle phase de développement

Les bilans sont flatteurs. Au total, une centaine d’entreprises sont installées sur le Parc pour plus de 1.250 emplois. Aujourd’hui, le Parc entame une nouvelle phase de son développement avec la construction future de plusieurs équipements remarquables : une pépinière d’entreprises labellisée « Sciences du vivant », une maison des chercheurs, un centre d’affaires international, et bien d’autres projets en cours…

Tous ces équipements feront du Parc, et plus largement du territoire de la CINOR, un haut lieu de la recherche dans l’océan Indien. En devenant créatrices de valeur ajoutée et de valeurs technologiques, ces entreprises assurent leur croissance à long terme et créent également des emplois, surtout dans le contexte économique et social très difficile actuellement. C’est le pari fait par la CINOR, dans un contexte qui n’incite pas à l’optimisme.

« Les derniers chiffres de Pôle Emploi font état de plus de 167.000 demandeurs d’emploi à La Réunion, dont près de 33.000 sur le territoire de la CINOR. Une telle crise dans notre île nous rappelle qu’il est impossible de faire l’économie de mesures spécifiques », a martelé Maurice Gironcel.

« L’ampleur de la crise est telle qu’elle ne pourra pas se résoudre s’il n’existe pas une politique volontariste. Il est important de redonner l’espoir à toutes les victimes de ce système injuste qui produit du chômage de masse à La Réunion depuis quatre décennies ».

Soutien accru de la CINOR

De volonté, la CINOR n’en manque pas. Déjà un partenaire incontournable de la Technopole de La Réunion, porteuse de l’Incubateur régional, elle vient désormais de décider de participer directement au financement des projets incubés. Sa présence au comité de sélection de l’Incubateur confirme cette volonté d’être impliquée encore plus dans la sélection des projets, dans sa phase très amont.

« Désormais, nous allons également accompagner les porteurs de projet. L’objectif est de permettre la prise en charge de certaines dépenses, de compléter les budgets d’accompagnement des projets incubés sur des dépenses complémentaires, de proposer un accompagnement à la création d’entreprises innovantes, et d’accompagner des projets de créations d’entreprises innovantes ».

D’Edmond Albius, avec la découverte de la fécondation de la vanille, aux dernières découvertes d’aujourd’hui, les temps ont changé, mais le goût de créer demeure ancré chez les Réunionnais. « Et l’innovation se développe au quotidien », a relevé Maurice Gironcel, « heureux de constater la dynamique du Parc au sein duquel se trouve l’Incubateur, Incubateur qui continue son expansion avec le soutien de la CINOR ».


Kanalreunion.com