Economie

11 milliards dollars dédiés aux infrastructures

Inde

Témoignages.re / 15 mai 2010

Alors qu’à La Réunion, Didier Robert veut remettre en cause le Protocole de Matignon signé en 2007 d’un montant de 3 milliards d’euros d’investissements au cours actuel de l’euro, l’Inde lance son plan pour la construction d’infrastructures pour 11 milliards de dollars afin de faire face à la crise et maintenir ainsi son taux de croissance économique de 10%.

Alors qu’à La Réunion certains élus s’empressent de casser des projets en pleine crise (110 millions d’euros de la rocade du Tampon, 80 millions de la Maison des civilisations et de l’unité réunionnaise et l’annonce de la volonté de supprimer les 1,6 milliard d’euros du tram-train), l’Inde lance un fond de 11 milliards de dollars pour construire des infrastructures, dont 40% seraient levés auprès d’investisseurs étrangers, afin de maintenir la croissance rapporte vendredi l’"Economic Times".
Le gouvernement indien propose de solliciter 4,4 milliards de dollars auprès de fonds de pension, d’assurances et de fonds souverains étrangers, et le reste du montant auprès d’investisseurs institutionnels indiens, explique le journal.
Selon l’"Economic Times", cette décision a été prise lors d’une réunion dirigée par Montek Singh Ahluwalia, vice-président de la Planning Commission, organisée mercredi à New Delhi.
Le fond servira à financer la production d’électricité, la construction de routes, et la modernisation ports et aéroports.

Ces investissements sont nécessaires pour sortir les indiens de la pauvreté

Selon le cabinet de consultants McKinsey, l’Inde aura besoin 2,2 billions de dollars d’ici 2030 pour construire des infrastructures dans les seules villes où les trois quarts de la population du pays vont vivre.
L’Inde a dépensé 6,5 % de son produit intérieur brut en 2009 pour l’infrastructure. Le défaut d’investissement pourrait mettre en péril la croissance économique de 10%, nécessaire pour sortir de la pauvreté les 828 millions d’indiens vivants avec moins de 2 dollars par jour, a déclaré le premier ministre.

Sanjiv Dinama


Kanalreunion.com