Economie

50700 touristes à Mayotte en 2015 : stagnation selon l’INSEE

Publication des données de la fréquentation touristique

Témoignages.re / 21 avril 2016

L’INSEE a publié aujourd’hui une étude sur la fréquentation touristique de Mayotte l’an dernier. Le nombre de touristes stagne. Plus de 60 % viennent de France, le nombre de touristes réunionnais a diminué.

JPEG - 61.5 ko

Avec 50 700 touristes, la fréquentation touristique stagne en 2015. Elle peine à s’élever au-delà de la barre des 50 000 visiteurs mais reste supérieure aux années 2011 et 2012 qui avaient été marquées par des mouvements sociaux.

Les touristes voyagent plus souvent qu’en 2014 en famille avec des enfants (28 % en 2015 contre 20 %). Toutefois, les visiteurs qui voyagent seuls restent les plus nombreux (55 %, 62 % en 2014).

Près de 6 touristes sur 10 viennent de métropole. Leur nombre augmente légèrement en 2015 (+ 2 %) pour atteindre 28 800 personnes. À l’inverse, le nombre de touristes réunionnais continue de diminuer (18 400 soit - 5 %). Enfin, seuls 7 % des touristes viennent de l’étranger.

Le tourisme affinitaire augmente fortement

Le tourisme affinitaire s’affirme encore plus en 2015 : 64 % des touristes viennent à Mayotte principalement pour rendre visite à des parents ou amis, après 55 % en 2014. Avec 32 300 visiteurs, le nombre de touristes affinitaires augmente fortement (+ 17 %).

Parmi les touristes affinitaires, ceux qui ne sont pas originaires de Mayotte sont venus plus nombreux en 2015 (38 % contre 30 % en 2014). Un peu plus de la moitié d’entre eux découvrent Mayotte pour la première fois (51 %).

Les tourismes d’agrément et d’affaires reculent

Le tourisme d’agrément, dont le principal objectif est la découverte de l’île, baisse pour la deuxième année consécutive (- 13 % après - 7 % en 2014). Avec seulement 9 600 visiteurs, les touristes d’agrément ne représentent que 19 % de l’ensemble des touristes, contre 22 % en 2014.

Le tourisme d’affaires recule fortement en 2015 (- 29 %), après avoir résisté en 2014 (- 1 %). Les 7 500 touristes d’affaires représentent seulement 15 % de l’ensemble des visiteurs. Le nombre de touristes d’affaires n’a jamais été aussi faible.

Seul un touriste sur cinq est hébergé en hôtel ou dans un gîte

Le tourisme affinitaire étant majoritaire, les hôtels, gîtes ou chambres d’hôtes n’accueillent que 21 % de l’ensemble des touristes. L’hébergement marchand pèse encore moins qu’en 2014 (27 %), conséquence de la baisse du nombre de touristes d’agrément et d’affaires. Si l’essentiel des touristes d’affaires séjournent en hôtel et gîtes (81 %), ce n’est cependant le cas que de 36 % des touristes d’agrément. Les autres sont logés par de la famille ou des amis, à la limite donc du tourisme affinitaire.

La durée de séjour à Mayotte se stabilise

Comme en 2014, les touristes restent en moyenne 26 jours à Mayotte en 2015. La durée de séjour est souvent liée au motif de leur voyage. Ainsi, les touristes affinitaires séjournent en moyenne 33 jours sur l’île, les touristes d’affaires restent 11 jours et les touristes d’agrément 15 jours. Les touristes restent beaucoup plus longtemps lorsqu’ils sont logés chez des proches (1 mois) que lorsqu’ils sont à l’hôtel ou en gîte (8 jours).

Les dépenses des touristes augmentent légèrement en 2015

Les 50 700 visiteurs ont dépensé 26,3 millions d’euros à Mayotte durant leur séjour soit légèrement plus qu’en 2014 (+ 2 %). La dépense des touristes affinitaires progresse de 13 % en 2015. Ils sont plus nombreux et leur dépense moyenne passe de 14 à 15 euros par jour. Cette hausse est en partie compensée par la baisse de la dépense des touristes d’agrément et d’affaires. Les dépenses des touristes d’affaires diminuent de17 % mais ils restent les touristes qui dépensent le plus par jour (65 euros).

Les touristes sont globalement satisfaits de leur séjour

L’attrait touristique de Mayotte se confirme : 86 % des visiteurs se déclarent satisfaits de l’intérêt touristique de l’île en 2015. En revanche, le rapport qualité/prix est pointé du doigt par une majorité : 7 touristes sur 10, le juge moyen ou insatisfaisant.


Kanalreunion.com