Economie

Affranchir les Réunionnais du fardeau de la facture des énergies fossiles

Autonomie énergétique en 2025

Risham Badroudine / 21 juillet 2009

La Réunion continue ses avancées vers le développement des énergies renouvelables afin d’atteindre l’objectif d’autonomie énergétique en 2025 fixé par la Région.
L’énergie est indispensable à l’activité humaine. La combustion des énergies fossiles est émettrice de CO2 responsable de l’effet de serre avec les conséquences sur le réchauffement climatique, mais elles sont également disponibles en quantité limitée. Il est donc primordial de continuer à développer les énergies renouvelables à La Réunion. Actuellement, 36% de notre électricité est produite à partir des énergies renouvelables.

À La Réunion, on peut observer une croissance des ressources locales qui, en 2008, sont de 175 ktep (milliers de tonne d’équivalent pétrole), soit 5,4% par rapport à 2007. En 2008, l’éolien, le photovoltaïque et le solaire thermique ont continué à progresser. L’hydraulique reste stable, et depuis fin novembre 2008, on constate un début de valorisation énergétique du biogaz de décharge. (Voir graphique “Production électrique à La Réunion”)
Actuellement, la part des énergies renouvelables est de l’ordre de 36%, soit 919,6 GWh (79,1 ktep). Cette production est en constante augmentation. (Voir graphique “Évolution des énergies renouvelables à La Réunion”)
Par type d’énergie, la plus forte progession concerne l’éolien, le photovoltaïque et le solaire thermique.
Pour ce qui est de l’éolien, en 2008, le parc de la Perière à Sainte-Suzanne et celui de Sainte-Rose ont permis de produire 13,5 GWh avec une puissance raccordée de 16,4 MW. La production électrique à partir des éoliennes a augmenté de 33,6% en 2008 par rapport à 2007. Le fait marquant de l’année 2008 a été l’installation de 11 éoliennes supplémentaires à Sainte-Suzanne d’une puissance unitaire de 275 KW.
Pour le photovoltaique, au cours de l’année 2008, près de 4,1 MW ont été raccordés à La Réunion, soit plus du quart de la capacité totale raccordé en France. Entre 2007 et 2008, la production électrique à partir des systèmes photovoltaiques a été miltipliée par 2,4 à La Réunion. Notre île arrive ainsi en troisième position au niveau de l’Union Européenne.

Puissance photovoltaique par habitant de l’Union Européenne

Pays Watt crête/habitant
Luxembourg 51,20
Allemagne 46,50
La Réunion 13
Espagne 11,74
Autriche 3,49


Concernant le solaire thermique, fin 2008, 94.839 chauffe-eau solaires individuels ont été installés sur l’île, soit 379.356 mètres carrés de panneaux. Cela correspond à une production thermique de 142,3 GWh. La Réunion arrive ainsi en seconde position de l’Union Européenne en termes de capteurs solaires thermiques installés.

Parc cumulé de capteurs solaires thermiques installés de l’Union Européenne

Pays M2/1000 habitants
Chypre 802,9
La Réunion 473
Autriche 434
Grèce 319,6


Durant les années à venir, le prix du baril du pétrole va continuer à augmenter (actuellement, le baril de pétrole vaut près de 66 dollars). Aujourd’hui, la facture des importations fossiles s’élève à près de 500 millions d’euros selon les années. À côté de cela, la combustion des énergies fossiles est émettrice de CO2 responsable de l’effet de serre avec les conséquences sur le réchauffement climatique. L’autosuffisance énergétique de La Réunion sera possible en agissant sur 2 leviers :
• Économiser l’électricité.
• Produire autrement l’électricité en mettant l’accent sur les énergies renouvelables.

La Région s’est fixé pour objectif d’atteindre l’autonomie énergétique en 2025. Il est primordial de continuer à développer les énergies renouvelables à La Réunion.

Risham Badroudine


Pourquoi seulement 1% ?

Vendredi dernier, les téléspectateurs d’Antenne Réunion ont eu la surprise d’apprendre que l’eau et la bagasse ne sont pas des énergies renouvelables. En effet, rendant compte des coupures d’électricité provoquées par la panne simultanée de deux éléments de production dans deux centrales thermiques, la chaîne privée avait diffusé un reportage expliquant que La Réunion est encore loin de l’autonomie énergétique.
Cet objectif est d’autant plus éloigné puisque d’après Antenne Réunion, les énergies renouvelables représentent 1% de la production totale d’électricité, ce qui veut dire que les énergies non-renouvelables répondent à 99% de la consommation réunionnaise.
Quelques jours plus tôt, l’Observatoire de l’Énergie Réunion avait révélé que 36% de l’électricité provient des énergies renouvelables. Dans ces 36% figurent l’hydroélectricité, la bagasse et les énergies nouvelles que sont les éoliennes, le biogaz et le photovoltaïque. Ce sont ces trois dernières sources d’énergies qui, effectivement, ont apporté 1% de la production d’électricité réunionnaise l’an dernier.
Dommage que cette erreur ne contribue pas à montrer à l’opinion tous les progrès accomplis par notre île dans ce secteur d’avenir que sont les énergies renouvelables. Et n’oublions pas que l’autonomie énergétique, c’est dans 16 ans au plus tard.


Kanalreunion.com