Economie

Appel à manger des Fruits et Légumes de saison à La Réunion

Campagne de sensibilisation de l’ARIFEL

Témoignages.re / 26 novembre 2014

Si l’ananas et les bringelles sont disponibles toute l’année sur les étals des marchés ou des supermarchés, ce n’est pas forcément le cas des autres fruits et légumes consommés à La Réunion. Une campagne vient d’être lancée par l’ARIFEL pour sensibiliser les consommateurs sur l’importance de la saisonnalité des produits. Cette thématique est l’une des nombreuses actions menées par l’Association Réunionnaise Interprofessionnelle Fruits et Légumes (ARIFEL) pour porter l’action collective des acteurs de la filière.

JPEG - 42.5 ko
Ces affiches rappellent l’intérêt de manger un légume pendant sa saison de production.

A La Réunion, la saisonnalité est encore très marquée, notamment pour des produits comme les letchis qui se consomment uniquement en plein été. Mais de nombreux autres produits sont mangés toute l’année, sans que le consommateur ne prête attention à leur rythme de production, alors qu’il est également important de les consommer au bon moment.

“Surconsommer” en pleine saison

La prise en compte de la saisonnalité des produits est aujourd’hui un message fort que porte l’interprofession de la filière Fruits et Légumes. Car elle est importante à plusieurs niveaux.
La qualité des produits proposés est au premier plan, puisque les fruits et légumes de saison conservent leurs qualités gustatives, nutritionnelles et organoleptiques. Ainsi que la diversité, puisqu’en consommant des produits différents au fil des mois, on découvre obligatoirement des nouvelles variétés.

Le prix est également un critère de choix déterminant pour le consommateur. Consommer les produits quand ils sont à leur pic de production permet d’avoir des fruits et légumes frais aux prix les plus accessibles. Une vraie valeur ajoutée quand on sait que le budget réservé à ces produits est particulièrement faible à La Réunion. Sur les 3 740€ annuels consacrés par foyer à la consommation alimentaire, 139 € sont réservés aux fruits, soit moins de 4% du budget moyen. En comparaison, les dépenses en boissons non alcoolisées pèsent pour 9%. Pour les légumes, le budget est légèrement supérieur à 300€ [1].

70 % de produits réunionnais

Enfin, une consommation adaptée au rythme de l’agriculture permet de respecter les cycles de production, aussi bien locale qu’importée. Avec cette campagne, l’ARIFEL sensibilise les consommateurs afin d’aboutir à une prise de conscience du rôle qu’ils ont à jouer dans le développement d’une agriculture responsable. Un véritable enjeu pour La Réunion puisque 70% des fruits et légumes consommés sont produits localement [2].

[1INSEE, 2006

[2Direction de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt de La Réunion, 2014.


Kanalreunion.com