Economie

Câble METISS : enfin de la concurrence pour le SAFE

Nouveau câble à très haut débit

Témoignages.re / 30 juin 2016

Le câble SAFE ne sera plus le seul lien numérique entre La Réunion et le monde. La COI a annoncé la signature hier d’un accord entre 7 opérateurs pour le lancement d’un nouveau câble sous-marin reliant La Réunion et Maurice à Madagascar. Il sera co-financé par l’AFD et l’Union européenne. Voici l’annonce faite hier par la Commission de l’océan Indien.

JPEG - 53 ko
Le désenclavement numérique de La Réunion passera aussi par Madagascar.

« C’est une grande avancée pour la connectivité numérique en Indianocéanie : comme annoncé par le Secrétaire général de la Commission de l’océan Indien (COI) lors de son discours inaugural du premier Indian Ocean Network - ION 2016, BLUELINE, CANAL+ TELECOM, EMTEL, SRR, TELCO OI, TELMA et ZEOP ont conclu, dans la capitale malgache, un protocole d’accord de coopération pour l’installation d’un câble régional sous-marin à très haut débit.

Ce câble, baptisé METISS pour MElting poT Indianoceanic Submarine System, reliera à l’horizon 2018, Maurice, La Réunion et Madagascar au continent africain pour se connecter aux autres câbles internationaux.

Ce projet qui fédère des grands opérateurs privés du secteur des télécommunications des pays membres de la COI bénéficiera du soutien de l’Union européenne et de l’Agence française de développement (AFD).

Résolument régional et volontairement partagé, ce projet d’infrastructure numérique reste ouvert aux autres opérateurs et partenaires.

Le coût de ce câble est estimé à 75 millions d’euros.

Se félicitant de ce développement, Jean Claude de l’Estrac, Secrétaire général de la COI, « encourage les Etats concernés à soutenir activement ce projet qui modifiera profondément le paysage numérique régional et permettra la démocratisation de l’accès au très haut débit au bénéfice des populations et des acteurs économiques ».


Kanalreunion.com