Economie

Canne à sucre : homologation du 1er plastique biodégradable

Nouvelle source de revenu pour la canne

Témoignages.re / 31 juillet 2013

La certification "biodégradable dans l’eau" (OK Biodegradable Water) a été accordée au bioplastique de l’entreprise italienne Bio-ON pour son premier et unique polymère fabriqué à partir de sous-produits de canne à sucre.

Cette reconnaissance majeure a été attribuée par l’organisation Vinçotte, l’une des autorités de certification les plus reconnues au monde, confirmant la biodégradabilité totale du polymère dans l’eau et à température ambiante.??
Ce nouveau plastique peut être utilisé pour la fabrication d’une gamme complète d’objets flexibles et rigides. Il pourra également remplacer des produits d’utilisation quotidienne hautement polluants fabriqués à base de pétrole, tels le PET, PP, PS, HDPE, LDPE et PE, utilisés pour la fabrication de bouteilles, d’emballages alimentaires, de pièces détachées, de meubles, de fibres, de film d’emballage et de produits électroniques.??

Bio-ON est une entreprise italienne qui développe de nouveaux matériaux dans le secteur des biotechnologies modernes. Cette reconnaissance vient compléter son projet de recherche industriel entamé en 2007, qui vise à produire des plastiques naturellement biodégradables à partir de betteraves à sucre et maintenant de canne à sucre. ??Jusqu’à présent, tous deux ont été principalement utilisés pour fabriquer du sucre alimentaire ou des biocombustibles. L’idée est particulièrement novatrice étant donné que, pour la première fois au monde, le PHA (polyhydroxyalcanoate) est obtenu à partir de mélasse ou de jus de canne à sucre intermédiaires, ou de ses sous-produits, et non d’huiles ou d’amidons de céréales comme la majorité des biopolymères aujourd’hui présents sur le marché.? Ainsi, les bioplastiques "MINERV® PHA" sont fabriqués à base de déchets et non de produits destinés à la production alimentaire. Ceci, combiné à leur biodégradabilité totale dans l’eau, représente un avantage majeur des bioplastiques, en termes de protection de l’environnement.

Il possède par ailleurs d’excellentes propriétés thermales. A travers la gamme de polymérisation, les exigences de fabrication entre -10°C et +180°C peuvent être respectées, par procédé d’injection ou d’extrusion.?
 ?Fondée en 2007, Bio-ON se consacre aux technologies modernes appliquées à des matériaux très répandus, dans le but de créer des solutions et produits entièrement naturels, intégralement obtenus à partir de sources renouvelables ou de déchets agricoles traités. Les PHA sont des polyhydroxyalcanoates (plastiques réellement biologiques) destinés à une gamme complète d’applications stratégiques (emballage général, emballage alimentaire, design, habillement, automobile).

(Source : Enerzine.com)


Kanalreunion.com