Economie

CBO Territoria : effondrement des activités de promotion immobilière

Crise économique

Témoignages.re / 13 novembre 2014

Les loyers deviennent maintenant la première source de satisfaction de CBO Territoria, car la promotion immobilière subit une chute de 48%. La fin d’un modèle. CBO estime que cette baisse est notamment la conséquence d’une fiscalité défavorable. Voici ses explications :

JPEG - 112.8 ko

Sur les 9 premiers mois 2014, le pôle Promotion immobilière, activité secondaire au développement actuellement irrégulier, a enregistré un chiffre d’affaires de 23,2 M€ en baisse de 48 % par rapport aux 9 premiers mois 2013. Compte tenu d’un contexte fiscal inadapté, le chiffre d’affaires généré dans le logement privé atteint 10,1 M€ en baisse de 47 %. Au 3ème trimestre 2014, l’avancement des travaux de construction sur les ventes actées fait ressortir un chiffre d’affaires en progression de 33 %, permettant de diminuer le recul d’activité du pôle. Il est rappelé que dans ce segment de marché, les ventes restent principalement concentrées sur le dernier trimestre. Dans la continuité des derniers trimestres, le segment du logement social poursuit son atterrissage dans l’attente de nouveaux contrats institutionnels en cours de négociation avec la société HLM. Face à une base de comparaison très élevée (livraison de la Caisse d’Allocations Familiales en 2013), l’activité en immobilier d’entreprise affiche un chiffre d’affaires de 1,7 M€, dans l’attente de conclusion de contrats de VEFA en cours de négociations conformément au pipeline de projets identifiés. La Promotion de terrains à bâtir confirme son rebond avec un chiffre d’affaires de 2,7 M€ en hausse de 9 % par rapport aux 9 premiers mois 2013. Cette performance est portée par les parcelles à bâtir en habitat dont les ventes ont augmenté de 85 %.

Pour la perception de loyers, CBO note une augmentation de ses revenus :

Sur les 9 premiers mois de l’année 2014 (cumul à fin septembre), l’activité de Foncière de CBo Territoria, désormais activité phare du Groupe avec 260 M€ d’actifs de rendement en service (au 30 juin 2014), a enregistré 11,0 M€ de revenus bruts, soit une hausse de 8 % par rapport à la même période en 2013. Cette croissance est portée par l’accroissement du patrimoine locatif du Groupe en habitat et en entreprise. Sur la période, les revenus locatifs bruts issus des actifs d’immobilier d’entreprise représentent 64 % des revenus de la Foncière. Ils affichent une croissance de 6 % tirée notamment par la contribution progressive du Centre Commercial E.Leclerc au Portail mis en service en juillet 2014. Dans le résidentiel, malgré une offre locative diminuée des logements en sortie de défiscalisation, les revenus locatifs bruts progressent de 3 % à 3,3 M€ grâce notamment aux mises en service de l’année.


Kanalreunion.com