Economie

« Construire le pôle stratégique et économique le plus important du Sud »

Projet d’aménagement de la ZAC de Pierrefonds

Sophie Périabe / 4 août 2009

Ayant repris la compétence de l’aménagement de la zone de Pierrefonds au Syndicat Mixte de Pierrefonds en février 2009, la CIVIS a présenté hier son projet de création de Zone d’aménagement concerté (ZAC). D’un montant supérieur à 100 millions d’euros, la nouvelle ZAC d’une surface de 106 hectares devrait accueillir des équipements publics, notamment le très attendu Palais des Congrès, et des entreprises. Les premiers travaux devraient commencer début 2011.

« C’est le dossier prioritaire de la CIVIS puisqu’il s’agit de construire le pôle stratégique et économique le plus important du Sud », indique d’entrée David Lorion, président de la commission chargée de l’Aménagement.
En effet, l’aménagement de Pierrefonds, lieu stratégique du Sud, était attendu depuis longtemps par la population et le monde économique. Mais attention, le développement de cette zone doit se faire en complémentarité avec les autres zones déjà existantes, celles des Sables à l’Étang-Salé et de Saint-Louis notamment.
Le lancement de ce grand projet permettra donc de réaliser des aménagements et des équipements nécessaires au développement de la micro-région Sud. Et cela, les propriétaires des terrains agricoles situés sur la zone l’ont bien compris, souligne David Lorion.
« Aujourd’hui, nous sommes dans une phase de concertation avec les agriculteurs et la population. Nous les avons déjà rencontrés pour leur présenter le mode d’acquisition des terrains ». Les planteurs de cannes devront céder 4/5 de leur parcelle (environ 5 hectares pour la plupart) pour un prix de 15,24 euros/mètre carré « au lieu de 3 euros en temps normal pour un terrain agricole ». Notons que ce procédé a déjà été utilisé pour l’aménagement de la partie haute de Pierrefonds, « où nous avons eu une réelle adhésion des agriculteurs ».
Cette phase de concertation avec la population durera jusqu’au 31 août 2009 et la CIVIS informe que des registres sont disponibles dans toutes les mairies du territoire pour permettre aux acteurs de donner leur avis.

« L’aéroport de Pierrefonds doit être la locomotive de la ZAC »

En matière de programme d’aménagement, la CIVIS devra compter avec la zone militaire, l’aéroport de Pierrefonds et le CSDU (Centre de stockage des déchets ultimes) de la Rivière Sainte-Étienne. « L’aéroport de Pierrefonds doit être la locomotive de la ZAC, il y aura une augmentation du trafic et pourquoi ne pas envisager l’exportation dans une zone régionale ».
La question des déchets est une problématique à laquelle il faut répondre, « comment traiter nos déchets dans 10, 15 ans ? Il faudra s’orienter vers le tri, le recyclage ». Il est donc nécessaire de prévoir l’emplacement pour des entreprises de recyclage et organiser une autre filière de traitement des déchets.
« Dans la partie Ouest de la zone, face à l’ancienne usine de Pierrefonds, des équipements publics seront construits, salle de spectacle, hall d’exposition, multiplexe, etc… La partie plus à l’Est sera dédiée à l’activité économique du secondaire et du tertiaire », explique David Lorion. L’installation d’équipements structurants, notamment un port sec, un pôle d’échanges en complémentarité avec l’actuelle Logistisud, est aussi prévue.

« Nous avons également prévu les emprises nécessaires pour le passage du tram-train »

L’accès à la future ZAC de Pierrefonds se fera par 2 importants échangeurs :

- Celui de l’échangeur avec la CD 26 et la RN1 qui sera reconfiguré dès 2009 ; des travaux seront nécessaires pour accueillir l’augmentation du trafic.

- Celui de la future Croix du Sud en passant par la Ravine des Cabris, le Tampon jusqu’à la côte Est de La Réunion.
Au sein de la ZAC, les voies de desserte favoriseront la circulation des bus, avec parfois une chaussée réservée aux tracteurs et un mail piéton pour l’artère principale. « Nous avons également prévu les emprises nécessaires pour le passage du tram-train », un emplacement pour la gare routière est d’ores et déjà arrêté afin de favoriser l’arrivée du tram dans le Sud.

Enfin, tous les élus de la CIVIS sont unanimes sur ce projet, souligne David Lorion, « Pierrefonds, c’est notre réserve d’emplois pour le Sud. On se doit de l’aménager sinon d’autres zones vont le faire, notamment Cambaie ou dans l’Est, et attirer toutes les entreprises et nos jeunes ».
À partir du 15 septembre, le dossier de création de la ZAC sera présenté au Conseil communautaire et les travaux devraient commencer début 2011 pour un montant supérieur à 100 millions financé par un plan pluriannuel d’investissement sur 10 ans. « Une première phase des travaux devrait nous mener jusqu’en 2014 et une seconde partie en 2019 ».

Sophie Périabe


Kanalreunion.com