Economie

Créations nettes d’emploi à La Réunion

Enquête emploi de l’INSEE-Réunion

Témoignages.re / 28 août 2015

À La Réunion, la progression de l’emploi salarié marchand ne suffit pas à inverser la courbe du chômage : c’est le constat que l’on peut faire à la suite de la publication de l’enquête emploi de l’INSEE pour le premier trimestre 2015. Voici le communiqué de l’INSEE.

JPEG - 81.4 ko
On est loin de l’âge d’or du BTP à La Réunion, quand Paul Vergès dirigeait la Région.

Au 1er trimestre 2015, l’emploi salarié marchand progresse à nouveau (+ 0,5 %) mais plus modérément qu’aux trimestres précédents. Cette croissance est porté principalement par le secteur de la construction. En revanche, l’emploi recule dans le commerce (baisse saisonnière) mais aussi dans les services avec notamment une forte baisse des effectifs dans les services administratifs et de soutien et dans l’information et la communication. Sur un an, l’emploi progresse de 3,6 %.

Au 1er trimestre 2015, l’emploi salarié marchand augmente légèrement, de 0,5 % par rapport au trimestre précédent. La construction et l’industrie sont les deux moteurs de cette croissance. En glissement sur un an, l’emploi progresse de 3,6 %.

Le secteur de la construction est particulièrement dynamique (+ 7,9 %). La hausse coïncide avec la sortie de la période traditionnelle des congés payés du BTP mais le rebond est plus marqué qu’il y a un an à la même période (+ 5,8 %). Les travaux de construction spécialisés concentrent les trois quarts des créations du secteur au 1er trimestre. Sur un an, la création d’emplois dans la construction est soutenue (+ 4,1 % après + 2,8 % entre le 1er trimestre 2013 et le 1er trimestre 2014).

Dans l’industrie, l’emploi rebondit de 1,0 %. Cette progression rompt avec les reculs habituels de cette période liés à la fin des campagnes sucrières. L’emploi dans les industries agroalimentaires reste cependant en repli (- 0,8 %) mais il est compensé par l’augmentation des effectifs dans les activités liées à la collecte, au traitement et à l’élimination des déchets (+ 8 %). Sur un an, l’emploi dans l’industrie demeure bien orienté (+ 3,8 %).

Après trois trimestres consécutifs de hausse, l’emploi se replie de 1,8 % dans le commerce. Cette baisse traditionnelle au 1er trimestre survient après le pic d’activité lié aux fêtes de fin d’année. Les réductions d’effectifs se concentrent principalement dans le commerce de détail hors automobiles et motocycles. Sur un an, l’emploi dans le commerce reste bien orienté (+ 2,4 %).

Dans les services marchands, l’emploi recule légèrement : - 0,2 % par rapport au trimestre précédent.
Les activités de services administratifs et de soutien sont en repli (- 3,5 %) en raison de la baisse de l’intérim. Le secteur de l’information et communication perd également des emplois (- 3,3 %). L’emploi recule plus légèrement dans le secteur des transports et de l’entreposage (- 0,8 %).

En revanche, il progresse dans l’enseignement, la santé humaine et l’action sociale (+ 1,6 % sur un trimestre, + 6,1 % sur un an). L’hébergement et la restauration participent aussi à la croissance de l’emploi (+ 1,1 %, + 4,9 % sur un an). La restauration contribue seule à la hausse ce trimestre (+ 3,3 %), l’hébergement étant en net recul (- 5,4 %). Les autres activités de services continuent à créer des emplois (+ 0,9 %), malgré une inflexion par rapport au trimestre précédent (+ 5,8 %).
Le secteur des services marchands, traditionnel pourvoyeur d’emplois, reste bien orienté sur un an (+ 3,9 %).


Kanalreunion.com