Economie

Demander un traitement différencié pour les RUP

Accords de partenariat économique

Sanjiv Dinama / 25 février 2010

Le candidat de l’Alliance Paul Vergès a rappelé lors de sa rencontre avec la société civile mardi dernier que la mondialisation, par la conclusion des Accords de partenariat économique (APE), sera un défi de taille que devra relever La Réunion au cours des courtes années de la prochaine mandature. Il faut anticiper en définissant un projet régional de co-développement où aucun pays ne sera perdant. Ce grand chantier appelle à la responsabilité de chacun d’entre nous. Le but est de permettre un développement des appareils de production, des infrastructures, des moyens de communication...

Le 12 décembre 1994, réunis en Congrès à Versailles, les parlementaires ratifient l’accord conduisant à la réalisation d’un marché unique mondial. Ils votent pour l’adhésion de la France à l’Organisation mondiale du commerce (OMC).
Dès ce jour, la France est entrée dans une ère où l’économie nationale doit se conformer au droit commun mondial. Dès lors, tous les traités bilatéraux et multilatéraux existants et à venir devront s’adapter au nouveau cadre. Dans ce contexte, l’Europe propose à ses partenaires ACP (Afrique, Caraïbes et Pacifique) de remplacer les Accords de Cotonou par des Accords de partenariats économiques régionaux. Le but est de réaliser des zones de libre-échange entre l’Union européenne et un bloc régional ACP, en préambule à l’intégration brutale au marché unique mondial.
A partir de ce moment, les produits des pays ACP pourront entrer à La Réunion sans droit de douane et entreront en concurrence directe avec les produits réunionnais. Rappelons que les pays ACP ont des coûts de production nettement inférieurs à celui de La Réunion. Ce qui va mettre en difficulté bon nombre d’entreprises et de producteurs réunionnais.
Aujourd’hui, la réalisation d’un marché unique mondial engendre inévitablement une nouvelle division du travail à l’échelle planétaire dont la durée de stabilisation sera longue.

Situation grave

A cet effet, rappelons qu’actuellement, notre économie traverse une grave crise. La barre des 126.000 demandeurs d’emploi est aujourd’hui atteinte. La Réunion a le taux de chômage le plus élevé des 268 régions de l’Union Européenne. La population vivant en dessous du seuil de la pauvreté est de 52% sur notre île. Rappelons aussi la fragilité du tissu économique réunionnais composé pour plus des 2/3 d’établissements unipersonnels. Les APE risquent d’aggraver cette situation déjà très fragile.
D’où la nécessité d’un Traitement différencié des RUP dans le cadre de la politique de l’Union Européenne, c’est-à-dire faire admettre à l’Europe que nos îles sont intégrées à l’Union Européenne, mais ne peuvent pas être considérées comme n’importe quelle région européenne. C’est le concept de l’« ultrapériphéricité ».
L’autre bataille est celle qui consiste à faire reconnaître que si La Réunion est la RUP la plus éloignée, elle est aussi la région de l’Union Européenne la plus proche des pays ACP.

Anticiper un projet de co-développement

Il faut anticiper en définissant un projet régional de co-développement où aucun pays ne sera perdant. Avec l’aide de l’Europe, l’espace COI (Commission de l’océan Indien) est un échelon géopolitique d’intérêt expérimental.
Ce grand chantier appelle à la responsabilité de chacun d’entre nous. Le but est de permettre un développement des appareils de production, des infrastructures, des moyens de communication... Comment La Réunion va s’intégrer dans un monde qui se transforme très vite ? Comme l’a souligné Paul Vergès, la Chine sera la première puissance mondiale dans quelques années, suivis des Etats-Unis, et talonnés par l’Inde. Il est essentiel de mettre en place un programme de co-développement entre les pays de la zone si l’on ne veut pas rester isolé dans un environnement ACP. La stratégie du développement durable prise par La Réunion inspire aujourd’hui toutes les îles. Et c’est de notre capacité de réussite que surgira également cette stratégie dans ces îles.

 Sanjiv Dinama 


Kanalreunion.com