Economie

Des verres optiques traités à La Réunion

Relance d’une industrie

Témoignages.re / 19 septembre 2012

La société OPTIQUE INGENIERIE a installé au Port son unité de surfaçage et de traitement de verres ophtalmiques. Son gérant et créateur, Sabir Boudhabhay, a pu implanter cette nouvelle activité d’import-substitution grâce à l’accompagnement de l’Agence de Développement.

La société OPTIQUE INGENIERIE apporte aux opticiens, et au final aux porteurs de lunettes réunionnais, un avantage concurrentiel en proposant des verres de qualité à un prix compétitif, traités localement dans des délais très courts, entre 3 et 5 jours. La société OPTIQUE INGENIERIE possède le savoir-faire et la technologie nécessaires pour répondre à la plupart des besoins de correction. Sont ainsi proposés des verres de stock et des verres RX (de commande), avec l’ensemble des traitements (Durcis, colorations, super antireflets hydrophobes, prismes).
Le 18 septembre 2012 au Port, le gérant d’Optique Ingénierie, Sabir BOUDHABAY, a inauguré son usine. L’occasion pour les participants de découvrir cette usine de surfaçage et de traitement de verres qui est une relocalisation d’activité d’import-substitution qui avait disparu de l’ile depuis 2002.

Le marché réunionnais : un marché porteur

La Réunion compte 84 magasins et 500 salariés en optique-lunetterie (source Carif Oref). Selon les chiffres de l’INSEE (fichier SIRENE 2010), le chiffre d’affaires avoisinait les 50 millions d’euros en 2009. La vente des verres constituait près de 50% du chiffre d’affaires des magasins, contre 30% pour les montures et 20% pour les lentilles de contact, les équipements solaires et les accessoires divers.

Le secteur est stable (+0,7% en 2009) et amené à se développer, alimenté par la croissance démographique, le vieillissement de la population et le développement de la prise en charge des dépenses de santé. Ainsi, depuis 2000, plus de cinq magasins sont créés par an. La profession d’optique-lunetterie, avec l’appui du Carif Oref, a estimé le nombre de porteurs de corrections optiques à 440.000 en 2020, soit 150.000 prescriptions de corrections qui pourraient devoir être réalisées annuellement.

En projet : le Freeform

Le Freeform est une nouvelle technologie qui permet d’obtenir n’importe quelle correction à partir d’un seul palet unifocal, ce pour des verres finis unifocaux ou progressifs, alors que la technologie classique nécessite une multitude de palets semi-finis et d’outils pour couvrir toutes les corrections en côté gauche et droit. Le Freeform est la technologie de demain dont la société Optique Ingénierie compte s’équiper rapidement pour mieux répondre à toutes les demandes du marché réunionnais.

Optique Ingénierie compte à ce jour 2 salariés dont un ingénieur qui a été formé en métropole sur le traitement antireflet. 2 recrutements supplémentaires sont prévus à l’horizon 2013.


Kanalreunion.com