Economie

Effondrement des créations d’entreprises

Nouvel indice d’un modèle économique à bout de souffle

Témoignages.re / 27 mars 2012

L’INSEE vient de publier les chiffres de la démographie des entreprises à La Réunion. En 2011, le nombre de créations d’entreprises a considérablement chuté et on assiste à une augmentation des défaillances d’entreprise. Un plan exceptionnel de travaux pour relancer le BTP passant par la relance de la construction de logements constitue la réponse durable à la crise du BTP.

L’INSEE vient de publier les chiffres de la démographie des entreprises à La Réunion. On constate tout d’abord qu’en 2011 le nombre de créations d’entreprises a considérablement chuté. Le secteur de l’industrie est la première victime de cette chute avec -36,9% sur 12 mois.

A côté de la chute enregistrée dans le domaine de la création d’entreprises, on constate une augmentation des défaillances de +12,4% sur 12 mois. Le secteur de la construction concentre 40% des défaillances selon les derniers chiffres de l’INSEE (3ème trimestre 2011).
Ces chiffres attestent que le modèle économique en place ne tient plus la route.

Relancer les chantiers et construire 9.000 logements chaque année

Parmi les propositions du Parti Communiste Réunionnais figure la relance des chantiers et notamment la construction de 9.000 logements chaque année.
Un plan exceptionnel de travaux pour relancer le BTP est nécessaire. La relance de la construction de logements, tant dans le secteur du logement social que du secteur libre, constituent la réponse durable à la crise du BTP. De même, un complément des chantiers doit être lancé à l’échelle de l’île, notamment un plan d’élimination des radiers pour prévenir les risques climatiques.
Rappelons que d’ici 20 ans, 200.000 logements devront être construits pour résorber la demande et faire face aux besoins générés par l’augmentation de la population. Actuellement, quelque 25.000 ménages sont dans l’attente d’un logement à La Réunion. La chute de la construction de logements a provoqué une crise aiguë dans ce secteur. L’urgence doit être décrétée sur ce domaine avec la mobilisation des moyens exceptionnels d’autant plus que le BTP a perdu plus de 10.000 emplois depuis le début de la crise.

Sanjiv Dinama


Kanalreunion.com