Economie

Eric Magamootoo a assuré ses arrières

Élu à la présidence de la SASU

Céline Tabou / 3 juillet 2010

Après s’être allié à Didier Robert, lors des élections régionales de mars, Eric Magamootoo est parvenu à prendre la tête de la SASU, société chargée de la création de la future société aéroportuaire, et cela malgré un bilan peu flatteur à la tête de la CCIR.

Le bilan de la CCIR sous la présidence d’Eric Magamootoo est inefficace, non seulement parce que l’industrie et le commerce à La Réunion sont en difficulté à cause de la crise financière, mais aussi parce que la suppression des grands chantiers, par le candidat qu’il a soutenu, empêche de relancer l’activité de l’île. D’autant plus que la crise du BTP s’intensifie, avec les décisions politiques prises par la nouvelle équipe à la Région, et le manque de mesures établies par la CCIR.
Après six années passées à la tête de la CCIR, de nombreux dossiers sont en retard. Le Port Réunion va devoir être modifié l’an prochain, tant au niveau de sa structure que de son financement.
De plus, les travaux envisagés pour l’accueil de l’A380 ont pris du retard, incombant à la CCIR, concessionnaire de l’aéroport. De fait, la livraison de l’extension de l’aérogare a été repoussée à 2016 ou 2017 au lieu de 2014.
Fort de son soutien à Didier Robert élu à la présidence de la Région, le président de la CCIR avait évoqué peu après les élections son désir d’aller en France ou ailleurs en Europe, pour « porter la voix des entreprises réunionnaises au niveau national d’une autre manière ».
Quoi qu’il arrive, le président sortant de la CCIR et candidat perdant aux Tégionales a fait voter par son assemblée son parachute doré. Eric Magamootoo est assuré à la présidence de la société chargée de la création de la future société aéroportuaire. De quoi se consoler de ne pas avoir eu suffisamment de voix pour obtenir le remboursement des frais de campagne aux Régionales.

C.T.


Kanalreunion.com