Economie

Gamour pour lutter contre les mouches des légumes

Agriculture respectueuse de l’environnement

Témoignages.re / 18 novembre 2011

Chouchous, courgettes, concombres, citrouilles et autres cucurbitacées subissent toute l’année des attaques de mouches des légumes, ennemi n°1 pour les producteurs maraîchers réunionnais. Désormais, ces derniers disposent d’une solution technique autre que l’application d’insecticide sur leur culture. Il s’agit d’un "paquet technique", proposé par le projet Gamour (Gestion agroécologique des mouches à La Réunion), qui permet aux agriculteurs de réduire considérablement les pertes provoquées par les mouches des légumes, tout en diminuant leur facture d’insecticide.

Lancé par la Chambre d’agriculture, le CIRAD (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement), la FDGDON (Fédération départementale des groupements de défense contre les organismes nuisibles) et le FARRE Réunion (Forum de l’agriculture raisonnée respectueuse de l’environnement), le projet Gamour a testé durant trois ans le "paquet technique" SP5 chez 25 agriculteurs, dont 5 fermes bio, sur trois communes : Petite Ile, Entre-Deux et Salazie (représentant 50 hectares au total). « Le paquet SP5 s’avère être une solution bénéfique non seulement pour les producteurs, mais aussi pour l’environnement et pour les consommateurs », soulignent les promoteurs de Gamour.

Le séminaire de clôture du projet Gamour se déroulera entre le lundi 21 et le jeudi 24 novembre 2011 à Saint-Pierre, au Centre Jules Joron. Il est ouvert au public. Le lundi 21 sera consacré à la présentation du bilan du projet. Le mardi 22, les résultats scientifiques seront livrés. Le mercredi 23 est organisée une journée de terrain chez les producteurs participant au projet. Enfin, le jeudi 24 sera consacré aux perspectives et à la diffusion à large échelle des résultats.

Un livret technique et un DVD de formation à la méthodologie seront remis aux producteurs. Des spécialistes internationaux, venus de Hawaii, mais aussi de la région Océan Indien (Madagascar, Maurice) seront invités à présenter leurs expériences en matière d’agroécologie. A l’occasion de l’Année des Outre-mer, des personnalités des Régions ultra-périphériques européennes et de pays et territoires d’Outre-mer (Martinique, Canaries, Polynésie française) seront aussi présentes sous la houlette du Pôle de compétitivité Qualitropic.

www.ipreunion.com


Kanalreunion.com