Economie

Hausse de l’emploi marchand au 3e trimestre

Conjoncture de l’emploi salarié

Céline Tabou / 5 mars 2015

Des effets de conjoncture ont permis une croissance de l’emploi au 3e trimestre 2014. Ainsi, l’emploi marchand progresse de 1,9 % à La Réunion, par rapport au 2nd trimestre, selon les données de l’Insee, publié ce mois-ci. Sur un an, l’emploi progresse de 3,8 %.

Les principaux secteurs concernés par la progression sont l’industrie et les services. Ce premier secteur connait une hausse de 4,4 % en raison de la campagne sucrière qui a débuté en février. Pour le second secteur, il est en hausse de 1,8 % grâce à la poussée dans le domaine de l’hébergement, de la restauration et l’immobilier.
D’après l’Insee, tous les secteurs des services créent de l’emploi : industrie (4,4 %), construction (0,6 %), commerce (1,2 %) et service marchand (1,8 %). Sur un an, ’l’emploi progresse de 4,6 % dans les services.

Les données mettent en évidence une relance de l’emploi salarié dans les activités scientifiques, administratives et de soutien, avec +2,1 %. L’institut a indiqué que « cette hausse s’explique en partie par la reprise de l’intérim (+ 2,7 %) qui avait reculé au 2e trimestre (– 1,2 %)".

Les emplois aidés ont permis une poussée de l’emploi dans les activités associatives, de 1,7 % et de 9 % sur un an. Le gouvernement a augmenté le nombre de dispositifs aidés, tels que les contrats aidés, la garantie jeune, les emplois d’avenir et les contrats de génération, afin de réduire le taux de chômage.

La conjoncture a dopé l’emploi, notamment le lancement de la campagne sucrière, qui dynamise l’industrie au 3e trimestre, avec une hausse de 4,4 %, et de 6,8 % dans l’industrie agroalimentaire.

Egalement concerné, le secteur de l’énergie participe à la progression, car « les usines sucrières produisant selon le principe de la cogénération de la vapeur et de l’électricité à partir de la bagasse ». Ainsi, l’emploi salarié progresse de 3,4 % en glissement annuel dans l’industrie.

Un salarié sur cinq est salarié dans le commerce, les effectifs augmentent de 1,2 %, portés par le commerce de détail et la réparation automobile. Sur un an, l’emploi dans le commerce progresse de 1,6 %, tandis que le secteur de la construction crée des emplois, de 0,6 %.

La crise du BTP continue d’inquiéter les acteurs du secteur, qui s’inquiètent des menaces sur les 10.000 emplois, en raison de la baisse des investissements. Cependant, au 3e trimestre, les travaux de construction spécialisés (maçonnerie générale, gros œuvre du bâtiment, terrassement, etc.) dynamisent le secteur, avec une hausse de 5,1 %.


Kanalreunion.com