Economie

L’océan un atout pour La Réunion

6e universites de la profession comptable de l’ocean indien

Témoignages.re / 4 novembre 2015

Chefs d’entreprises, institutions, chambres consulaires, politiques... Des forces vives de La Réunion étaient présentes aux 6e Universités de la profession comptable de l’Océan Indien (UPCOI), évènement annuel organisé par la profession comptable de La Réunion. L’Océan, en tant que relais de croissance, était au cœur des débats...

JPEG - 54.5 ko

Lancées en 2010 par la profession comptable (Conseil Régional de l’Ordre des Experts-Comptables (CROEC), Compagnie Régionale des Commissaires aux Comptes (CRCC) et représentants de l’Ile Maurice, de Madagascar, de l’Afrique du Sud, et de l’Inde selon les époques), les Universités de la profession comptable se veulent un espace d’échanges et de créativité.

« Nous souhaitons contribuer à l’étude des problématiques économiques majeures qui sont susceptibles d’impacter La Réunion ainsi que les pays de la zone OI, apporter une vision critique et transversale sur notre économie en général, et projeter les chefs d’entreprises dans des schémas de réflexions propices au développement de leur activité », confie Marcelino Burel, Président du CROEC.

Cette année, les UPCOI étaient consacrées à l’Océan, en tant que source d’opportunités et de développement pour notre économie.
Les ateliers ont permis aux participants de dessiner leur vision de l’avenir, entre menaces et opportunités. Plusieurs sujets ont été abordés : Les échanges maritimes et leurs impacts sur le développement du territoire, les industries de la mer, les ressources maritimes et les nouveaux enjeux, ou encore la question de savoir qui contrôle la mer.

L’avenir c’est la mer

Point d’orgue de la journée, la conférence conduite par Christian Buchet, (membre de l’Académie de Marine, ancien secrétaire général du Grenelle de la mer, et directeur du Centre d’études et de recherche de la mer de l’ICP qu’il a fondé en 1997), a ouvert de nouvelles perspectives.

« Voie de circulation majeure pour le commerce international, réservoir de ressources naturelles aussi bien énergétiques qu’alimentaires, la mer est l’avenir de notre planète et la chance de la France, la clef pour une compétitivité retrouvée. Les opportunités offertes sont étonnantes et nombreuses. Mais, au-delà des avantages économiques et géostratégiques bien réels, qui font déjà de la mer le théâtre d’une compétition féroce entre états, mesurons-nous seulement le potentiel extraordinaire des découvertes susceptibles de transformer en profondeur notre civilisation ? », questionne Christian Buchet.

L’économie bleue chance à saisir

Selon lui, nous avons la chance de vivre un moment exceptionnel de l’Histoire. Nous vivons un temps de transition qui ouvre à tous les possibles. La mer est au sens le plus fort une « Nouvelle frontière », le rivage de notre avenir, une « Terra Incognita » où se concentrent la quasi-totalité des solutions pour un avenir désirable… Et il serait grand temps de “maritimiser les esprits”.
« Plus que jamais, l’économie bleue est une chance à saisir. La Réunion n’a pas d’autre choix que de regarder, comprendre et s’ouvrir aux richesses que recèle l’immensité salée », conclut Bernard Fontaine, Président de la Compagnie Régionale des Commissaires aux Comptes.


Kanalreunion.com