Economie

L’Union européenne au Kenya pour demander la mise en oeuvre de l’APE avec les pays est-africains

Vers un isolement de La Réunion ?

Témoignages.re / 31 octobre 2014

Annoncée depuis bien longtemps, la mise en oeuvre de l’accord de partenariat économique se précise. C’est la mise en place d’un marché commun pour toute l’Afrique de l’Est. La Réunion est considérée comme une région européenne. Tout ce qui viendra de ces pays entrera à La Réunion sans quota ni droit de douane, alors que la réciproque ne sera pas. Les pays de notre voisinage construisent leur union économique, sans La Réunion.

Le commissaire européen sortant chargé du Commerce, Karel de Gucht, a quitté Bruxelles ce vendredi pour le Kenya pour une réunion de haut niveau avec les délégués des six pays de la Communauté est-africaine (Burundi, Kenya Rwanda, Tanzanie et Ouganda), ayant donné leur accord pour la signature d’un Accord de partenariat économique (APE) avec l’Union européenne, annonce un communiqué de la Commission européenne.

L’APE vise à établir à terme un marché de libre échange entre l’Union européenne et la Région de l’Afrique de l’Est.

L’ouverture des marchés entre les deux parties devrait se faire de manière asymétrique.

Alors que les produits en provenance des pays africains entreront sans droits de douane sur le marché européen, les pays d’Afrique de l’Est n’ouvriront que progressivement leur marché aux produit européens.

Au cours de cette réunion, Karel de Gucht, dont le mandat se termine ce vendredi, va appeler les pays est-africains à procéder le plus rapidement possible à la mise en oeuvre de l’APE.


Kanalreunion.com