Economie

La confirmation de la crise d’un modèle

Diminution de 16% de la fréquentation des hôtels

Témoignages.re / 3 septembre 2013

Les derniers chiffres relevés par l’INSEE montrent une nouvelle chute de la fréquentation en avril dernier.

JPEG - 63.9 ko
Les hôtels réunionnais connaissent une importante baisse de fréquentation. Les requins ne sont pas les seuls responsables.

C’est la dégringolade dans les hôtels à La Réunion. La fréquentation a chuté de 16% en avril 2013 par rapport à avril 2012. L’INSEE indique que le changement de date des congés scolaires contribue à cette baisse.

Mais il est clair que d’autres causes sont responsables. D’aucuns diront que la faute incombe à la publicité négative faite par les attaques de requins.

C’est tout un modèle qui est en train de prendre de plein fouet le choc de la crise.

En effet, la stratégie de l’autorité compétente en matière de tourisme, c’est toujours de compter sur des Européens qui font 10 heures d’avion pour passer leurs vacances à La Réunion. Avec l’aggravation de la crise en Europe, les destinations lointaines sont de plus en plus coûteuses. À l’heure du développement des compagnies low cost , les Européens peuvent trouver soleil, plage et montagne pour moins cher et moins loin. Surtout quand ils constatent le coût élevé de la vie à La Réunion.

Les pays émergents pourraient être un relai de croissance. Mais à la différence des Européens, les ressortissants des pays émergents n’ont pas les mêmes facilités. Le ralentissement de l’économie dans ces pays pose question. Ces touristes potentiels ne seront-ils pas tentés comme les Européens d’aller moins loin pour moins cher ?

C’est là que le secteur touristique paie le choix stratégique de la Région de tourner le dos à Madagascar. Car c’est dans la Grande Île que se trouve le potentiel de touristes qui pourraient sauver cette industrie à La Réunion. Car pour les Malgaches, La Réunion à moins de 1.000 kilomètres est la garantie du dépaysement. Mais pour un Malgache, décrocher un visa relève toujours du parcours du combattant.



Communiqué de l’INSEE

Enquête mensuelle dans l’hôtellerie - Avril 2013

Après une pause, le tourisme repart à la baisse

En avril 2013, la fréquentation des hôtels classés réunionnais atteint 62.200 nuitées. Elle recule de 16% par rapport au mois d’avril 2012.

La répartition des congés scolaires concourt à cette baisse. En effet, les vacances scolaires de Métropole sont réparties sur avril et mai en 2013 alors qu’elles étaient concentrées sur avril en 2012.

Le nombre de chambres occupées diminue de 10% alors que l’offre de chambres est stable. En conséquence, le taux d’occupation cède près de 7 points par rapport à avril 2012 et atteint 61%.

De février 2013 à avril 2013, la fréquentation hôtelière recule de 8% par rapport à la même période un an auparavant. Ce recul affecte toutes les catégories d’établissements. Dans la nouvelle classification (voir encadré) , les hôtels trois étoiles sont particulièrement touchés (-13%).

Toujours sur les trois derniers mois, le taux d’occupation atteint 62% sur l’ensemble de l’île et perd 3,5 points par rapport à la même période l’année passée.

La baisse est identique quelle que soit la région de l’île. Les hôtels de quatre et cinq étoiles s’en sortent un peu mieux (-1,5 point) alors que les trois étoiles sont en deçà de la moyenne (-5 points).


Kanalreunion.com