Economie

La presse écrite a perdu 17% de recettes publicitaires

Nouvel indicateur de la crise économique

Témoignages.re / 19 septembre 2012

La synthèse août 2012 de la Pige publicitaire vient de paraître. C’est un autre indicateur de la crise, avec une baisse des dépenses des annonceurs. C’est la presse écrite qui est la plus touchée avec une baisse des recettes publicitaires de 17% sur les 8 premiers mois de l’année. C’est une perte de 3,7 millions d’euros. Voici quelques éléments de Pigé.

Sur les 8 premiers mois de l’année 2012, les investissements publicitaires sont toujours en baisse avec -2.1%.

De fortes disparités sont toujours observées… (à périmètre constant hors parrainage, hors jeux & services SMS, hors communication intra-groupe) :

- en terme de médias :

- La radio est le média qui s’en sort le mieux, avec la plus forte croissance sur les 8 premiers mois de l’année (+ 15%) et +14% sur le mois d’août,

- La TV est en bonne santé : la plus forte croissance au mois d’aout (+21%) et + 8% depuis le début de l’année,

- L’affichage et surtout la presse sont en berne :

- en août - 21% et –17% depuis janvier pour la presse, -8% en août et –2% sur les 8 premiers mois pour l’affichage

Au cumul des 8 premiers mois de l’année, le dynamisme des secteurs est différent :

- Hausse de plus de 10% pour les secteurs : Loisirs-tourisme, Tv payantes, Banque-assurance, Jeux & services SMS, enseignes de sport, boissons alcoolisées,

- En revanche, rigueur avec baisse d’au moins 15% pour les secteurs : Jeux-loteries & paris sportifs, biens d’équipement de la maison, compagnies aériennes, produits d’entretien, construction-immobilier, meubles & décoration intérieure, vêtements & accessoires et produits grande consommation (hygiène beauté & alimentaire).

- Le top 5 des annonceurs est dominé par les opérateurs mobile/Internet (SFR, Only, Orange) et le secteur automobile (Renault & Peugeot), les 2 opérateurs de TV payantes s’invitant dans le top 5 du mois d’août.


Kanalreunion.com