Economie

La SICA Terre Réunionnaise, 1ère coopérative fruits et légumes à La Réunion

Agriculture

Sophie Périabe / 22 décembre 2010

En dix ans, la SICA Terre Réunionnaise (SICA TR) est devenue l’organisation de producteurs la plus importante de La Réunion. Reconnue par le Ministère de l’Agriculture, la SICA TR est également numéro 1 en termes de production avec un volume de près de 9.000 tonnes en 2009. Aujourd’hui, la filière emploie directement 771 personnes et permet à 212 producteurs de vivre de leur exploitation.

Créée en 1999, la coopérative regroupe aujourd’hui 212 producteurs de fruits et légumes, ce qui représente une surface totale des exploitations de 466 hectares. Tomates (1.708 tonnes), salades (1 million 313.000 ut) et bananes (1.230 tonnes) figurent en tête du palmarès des 52 fruits et légumes proposés par la SICA TR. En commercialisant la production locale auprès d’opérateurs contractualisés, la coopérative est devenue le partenaire majeur de la filière organisée. A lui seul, le groupe LM, principal opérateur de fruits et légumes pays en distribution moderne, écoule 62% des volumes de la SICA TR. Cette dernière mise également sur le commerce de proximité, avec son partenaire Fruits et légumes Trovalet, et sur les grandes et moyennes surfaces. Les partenaires commerciaux proposent des produits frais de première gamme ainsi que des produits transformés. Au total, les producteurs de la SICA TR sont représentés dans 68 points de vente sur toute l’île.

Création d’une marque : « Terre Réunionnaise »

Mieux répondre aux attentes des consommateurs est le premier objectif de la SICA TR. Pour cela, la coopérative s’attache à maintenir les structures d’exploitations dans des logiques économiques et agronomiques viables. D’autre part, la mise en place d’une politique de qualité à travers l’agriculture raisonnée est un point essentiel de la logique de développement de la SICA TR, car elle est une base pour offrir une meilleure lisibilité aux consommateurs. A l’heure actuelle, 112 producteurs sont déjà certifiés.
Pour offrir davantage de visibilité aux consommateurs, l’équipe de la SICA TR travaille sur la création d’une marque sur l’ensemble des magasins livrés : Terre Réunionnaise.
Véritable garantie pour le consommateur de la qualité des fruits et légumes et de leur traçabilité, cette marque pourra à terme proposer des produits totalement certifiés en agriculture raisonnée. Une garantie qui devrait aussi attirer de nouveaux partenaires, la SICA TR souhaite en effet créer des partenariats avec d’autres acteurs, notamment les collectivités territoriales ou les restaurateurs. De même, en augmentant le volume de produits destinés à la transformation, la SICA TR pourra envisager d’autres opportunités de commercialisation de ses produits.
Enfin, pour assurer la régularité de certaines productions pendant la période des pluies, la coopérative investit dans le développement de la culture hors sol. Cette production sous serre représente aujourd’hui 36% du chiffre d’affaires de la SICA TR et poursuit sa progression. Pour l’instant, le parc de 220.000 mètres carrés permet de produire de la tomate, du poivron et du melon. Le projet actuel d’investissement en abri a pour objectif d’augmenter le potentiel de production de 17% dans un premier temps. Une deuxième phase permettra de mettre en place 30.000 mètres carrés, soit une nouvelle augmentation de 10%.
Proposer de nouveaux produits, s’ouvrir à de nouveaux marchés, lutter contre les importations et conforter sa position de leader : autant de défis que la SICA TR s’apprête à relever dans les prochaines années, en gardant comme ligne de conduite une véritable solidarité entre producteurs et opérateurs.

Sophie Périabe


Kanalreunion.com