Economie

La zone euro en pleine récession

Crise en Europe

Céline Tabou / 16 février 2013

Au cours du 4e trimestre 2012, le Produit intérieur brut de la Zone Euro a baissé de 0,6% et de 0,5% dans l’Union européenne des 27 États membres, par rapport au trimestre précédent, selon les estimations publiées par Eurostat, l’office statistique de l’Union européenne.

Selon l’institut, les taux de croissance avaient été respectivement de -0,1% et +0,1%, au 3e trimestre. « En comparaison avec le même trimestre de l’année précédente, le PIB corrigé des variations saisonnières a enregistré une baisse de 0,9% dans la zone euro et de 0,6% dans l’UE27 au cours du quatrième trimestre 2012, contre respectivement -0,6% et -0,4% au trimestre précédent », a indiqué Eurostat.

Une situation préoccupante

Les économistes prévoyaient une baisse de 0,4%, bien que les chiffres de la croissance allemande soit de -0,6% et française de -0,3%. Cependant, le commissaire européen aux Affaires économiques Olli Rehn a réaffirmé la possibilité d’accorder un délai à certains pays pour réduire leurs déficits. « Les perspectives à court terme dans la zone euro s’améliorent, bien que les prévisions indiquent que l’économie ne va redémarrer que lentement au cours de cette année », a-t-il déclaré lors d’une conférence avant une réunion des ministres des Finances des principaux pays riches et émergents du G20.
L’économie allemande s’est contractée au dernier trimestre de 2012, en raison du recul des exportations, tandis que l’économie française est restée morose. Les économistes de la BCE prévoient une croissance nulle en 2013 et plus mauvaise qu’attendu en 2014 au sein de la zone euro.

6,5% de chute du PIB en Grèce

De plus, la zone euro aura une hausse du PIB de 1,1% contre 1,3% attendu jusqu’ici. Les Pays-Bas sont entrés en récession au quatrième trimestre avec un PIB en baisse de 0,2%, l’économie italienne s’est contractée plus que prévu de -0,9% et l’activité au Portugal est de 1,8%, et la Grèce a vu son PIB chuter de 6,5% en 2012, il s’agit de la 5e année de récession pour les Grecs. De son côté, le Portugal (-3,5%), l’Italie (- 2,7%), Chypre (-2,3%), la Slovénie (-2%) et l’Espagne (-1,4%) sont dans le rouge, de même que les pays plus au nord comme la Belgique, les Pays-Bas, la Finlande.

Céline Tabou


Kanalreunion.com