Economie

Lancement de l’Aide au Premier Projet Innovant

Partenariat Technopole-AFD

Témoignages.re / 29 mars 2013

L’Agence française de Développement (AFD) lance au premier trimestre 2013 trois nouveaux produits créés pour financer les projets innovants. La Technopole de La Réunion, en tant que référent local en matière d’innovation, se positionne comme « tête de réseau » d’un des outils, l’APPI (Aide au Premier Projet Innovant).

JPEG - 47.7 ko

Créer et développer un projet innovant est une entreprise ambitieuse qui nécessite un soutien important pour en assurer la concrétisation. Un projet d’innovation comporte plusieurs phases-clés, qui ont toutes un rôle à jouer dans son aboutissement. Pour intervenir à chacune de ces étapes, l’AFD distribue à La Réunion la gamme complète des aides directes à l’innovation d’OSEO.

La vocation de la Technopole de La Réunion est d’accompagner les entreprises ou entrepreneurs, notamment aux prémices de leurs concepts, pour les aider à lancer leurs projets d’innovation. L’APPI est un nouvel outil financier mis à la disposition des entreprises réunionnaises, qui répond à cette volonté forte. La Technopole de La Réunion, en tant que « tête de réseau » de l’APPI, sera en charge de l’instruction des dossiers soumis et de la sélection des projets.

La conférence de presse d’hier a permis également de donner un coup de projecteur sur deux autres outils : le Préfinancement du Crédit d’Impôt Recherche (PREFICIR) et le Prêt Pour l’Innovation (voir encadré) .

Pour ces deux dispositifs, les entreprises intéressées peuvent contacter l’Agence française de Développement.

L’Aide au Premier Projet Innovant

Pour qui ?

L’APPI permet de financer des prestations en faveur de PME et TPE de moins de 50 salariés, dans le cadre de leur démarche d’innovation impliquant un partenariat technologique. Cette aide doit leur permettre de se familiariser avec les processus d’innovation et de nouer les partenariats utiles avec les centres de compétences. Les entreprises souhaitant déposer un dossier de demande APPI ne doivent pas avoir bénéficié d’aide à l’innovation au cours des deux dernières années.

Pourquoi ?

Les dépenses financées concernent des prestations variées : pré-études technologiques, essais, modélisations, études de faisabilité scientifique ou technique, dépôt d’un premier brevet... Le prestataire est choisi en concertation avec le prospecteur en France ou à l’étranger et peut être un établissement d’enseignement supérieur ou technique, une structure publique ou privée de recherche, un centre technique, un bureau d’études ou un Conseil en propriété industrielle.

Combien ?

Financé à 80% du montant HT de la prestation facturée, dans une limite de 10.000 euros, le montant de l’aide ne pourra être supérieur à 50% des dépenses HT réalisées pour le programme (dépenses internes et externes). La Technopole de La Réunion pourra sélectionner une quinzaine de projets sur toute l’année 2013. La subvention sera versée directement au prestataire, lui permettant ainsi de ne débourser que sa quote-part, sans avance de trésorerie pour le reste de la prestation.
An plis ke sa

• Préfinancement du Crédit d’Impôt Recherche (PREFICIR)

Pour permettre aux entreprises innovantes de disposer d’une trésorerie suffisante pour préfinancer leurs dépenses en Recherche & Développement dès l’année où elles sont engagées, le PREFICIR leur offre l’opportunité d’avoir accès à des ressources immédiatement disponibles, sans attendre la récupération l’année suivante de leur Crédit Impôt Recherche (CIR) correspondant.

• Prêt Pour l’Innovation (PPI)

Afin de rendre opérationnel un projet, le Prêt Pour l’Innovation finance les dépenses matérielles et immatérielles liées au lancement industriel et commercial d’une innovation. Le PPI offre ainsi aux entreprises la possibilité de financer les dépenses nécessaires à la mise sur le marché d’un produit.

Toutes les infos auprès de l’AFD à La Réunion : 0262-90-00-66 – afdsaintdenis@afd.fr


Kanalreunion.com