Economie

Le Crédit Agricole, leader en 2009

Un résultat de 37,9 millions d’euros

Témoignages.re / 12 avril 2010

Dans un contexte économique difficile, le Crédit Agricole de La Réunion est parvenu à afficher un résultat net de 37,9 millions d’euros en 2009 et confirme son rôle de principal banquier des particuliers, des entreprises, professionnels et collectivités.

Malgré un contexte économique et financier difficile, le Crédit Agricole de La Réunion réaffirme sa position de leader. La banque a présenté son bilan 2009 suite à l’Assemblée générale de vendredi dernier. Résultat, un Produit net bancaire (PNB) de 170,5 millions d’euros en progression de 11% par rapport à 2008, dont un résultat net de 37,9 millions d’euros. Soit 2,43% de profits en plus en 2009 par rapport à l’année précédente.
Le Crédit Agricole de La Réunion parvient à réaliser des performances commerciales : des encours de crédit qui atteignent 4,11 milliards d’euros en 2009, en progression de 0,8%, et une collecte qui s’élève à 3,41 milliards d’euros, en progression de 5,6%. Un résultat que la Caisse régionale explique : elle a su « se montrer conquérante sur l’ensemble des compartiments commerciaux en performant sur le marché, grignotant ainsi des parts de marché sur les trois premiers trimestres de l’année. Le Crédit Agricole de La Réunion a su conforter sa position de premier banquier–assureur en élargissant son offre de services, dans un souci d’une plus grande couverture de son portefeuille clients ».
Et ce, malgré « le climat économique tendu », à savoir un assèchement de la trésorerie des ménages et des entreprises, une baisse du rythme de progression de l’activité crédit (immobilier, automobile, investissements des collectivités) et une détérioration des portefeuilles de crédit ainsi qu’une montée brutale des créances douteuses.
L’encours de ces créances douteuses et litigieuses s’établit en effet à 148,7 millions d’euros, soit 3,62% du total des créances. L’équivalent de 4 années de résultats.
Enfin, Pierre Martin, directeur général de la Caisse régionale, et son président Christian de la Giroday affirment l’intention de la banque d’accompagner le développement du territoire.
En 2009, elle a pris des initiatives liées au contexte économique : caravane itinérante d’informations avec la CGPME, aménagement des créances, plafonnement de certains frais, fonds d’accompagnement aux entreprises, soutien aux agriculteurs, aux entreprises du BTP et aux professionnels de l’immobilier. Elle a injecté 20 millions d’euros dans l’économie pour la construction de nouvelles agences, et injecté 535 millions de crédits. Un Fonds d’initiatives locales, de 376.000 euros pour 2010, permet d’aider les projets des associations. Après 20 associations en 2008, ce sont 24 structures qui ont été, en 2009, financièrement épaulées pour leurs projets.

E.P.


Kanalreunion.com