Economie

Le déficit de la France au-dessus de 3,7%

Annonce du ministre de l’Économie dans un journal des États-Unis

Témoignages.re / 3 août 2013

C’est dans le "Wall street journal", un journal publié aux États-Unis que Pierre Moscovici a dit que le gouvernement n’arrivera pas à maintenir le déficit public en dessous de 3,7%.

Ce n’est pas la presse française qui a été choisie par le gouvernement pour annoncer la nouvelle. Selon le ministre de l’Économie, la situation budgétaire de l’Etat sera plus grave que prévue à la fin de l’année. Le déficit devrait être supérieur à 3,7% du PIB.

Le ministre français de l’Économie a dit que le gouvernement ne prendrait pas "de nouvelles mesures d’économies d’ici à la fin de l’année" et ce même "si cela veut dire un déficit légèrement plus élevé (...) un chiffre légèrement au-dessus de 3,7%".

A la fin juin, la Cour des comptes avait averti que "le déficit public effectif pourrait se situer entre 3,8% et 4,1%" du produit intérieur brut en fin d’année, si la croissance française était plus basse que le taux de 0,1% prévu par le gouvernement. Le ministre du Budget Bernard Cazeneuve avait alors jugé que cette estimation était conforme "à la réalité de la situation".

Pierre Moscovici a également déclaré que la courbe du chômage s’inversera d’ici la fin de l’année. Ce sera possible grâce aux emplois aidés, notamment les emplois d’avenir.

Rappel : objectif 2,8% en 2015

Voici la recommandation numéro 2 du Conseil européen, publiée le 29 mai dernier.

La France devrait parvenir à un déficit nominal de 3,9% du PIB en 2013, de 3,6% en 2014 et de 2,8% en 2015, ce qui correspondrait à une amélioration du solde structurel de 1,3% du PIB en 2013, de 0,8% en 2014 et de 0,8% en 2015, sur la base des prévisions étendues du printemps 2013 des services de la Commission.


Kanalreunion.com