Economie

Le primeur 2013 de Cilaos en bouteille

Viticulture

Témoignages.re / 4 mai 2013

Jeudi 2 mai, les premières bouteilles millésimées 2013 du vin de Cilaos ont été débouchées à la Villa du Département après un discours de Pierre Vergès, Vice-président du Conseiller général délégué à l’Agriculture, en présence de Jean-Jacques Vlody, Député et Vice-président du Conseil général, et de Patrick Erudel, Conseiller général.


Pierre Vergès, promu ambassadeur du vignoble par la confrérie du cru, a rappelé l’action continue du Conseil général en faveur de la filière viticole locale et a précisé l’inscription de cette action dans le cadre du lancement pour la Collectivité du Mois départemental de l’Agriculture et de l’Environnement. « C’est le vin cultivé dans le territoire le plus au Sud de la République et à l’altitude la plus haute », a-t-il précisé.

Cette année, les vignobles de Cilaos ont produit un vin souple, fruité. Grâce à sa fraîcheur en bouche, il peut être consommé avec modération à l’apéritif ou pour accompagner des carry poissons, poissons grillés et viandes blanches.

Pour le nouvel œnologue Laurent Barnavon : « Ce primeur est moins nerveux, moins vif, plus rond et plus équilibré que celui de 2012 ».

« La production 2013, marquée par le passage de deux cyclones au-dessus du cirque, a permis de récolter 22 tonnes de raisins, soit 40% de perte », a indiqué Pierrick Grasland, Président du Chai de Cilaos, avant de souligner que « la filière attend cette année beaucoup de Paris et de Bruxelles. La requête pour obtenir la précieuse IGP [Indication géographique protégée a remplacé celle de « vin de pays » - NDLR] , sera examinée en haut lieu dans les mois à venir. Si elle devait être décrochée, elle permettrait aux vins de Cilaos (Chenin, Gros Manseng, Malbec, Pinot noir, Syrah, Gamay Verdelho) de s’ouvrir les portes du marché de la grande distribution ».


Kanalreunion.com