Economie

Le revenu disponible des ménages a progressé plus vite que le PIB depuis 2007

Etude de l’OCDE

Témoignages.re / 15 septembre 2015

La progression du revenu disponible des ménages des pays de l’OCDE a dépassé, en moyenne, celle du PIB depuis 2007 et le début de la crise financière, indique l’OCDE.

Le nouveau Tableau de bord des indicateurs sur les ménages montre que le revenu disponible par habitant a augmenté de 8.1 % entre le premier trimestre de 2007 et le premier trimestre de 2015 dans la zone OCDE, où la croissance du PIB par habitant n’a été que de 3.2 % sur la même période.

Martine Durand, Chef statisticienne à l’OCDE, a précisé : « Dans la plupart des pays de l’OCDE, le PIB a fortement reculé au début de la crise financière, tandis que le revenu réel des ménages a montré plus de résilience, sous l’effet conjoint des stabilisateurs automatiques et de politiques budgétaires de soutien. Néanmoins, cette moyenne dissimule des disparités nationales, puisque le pouvoir d’achat reste inférieur aux niveaux d’avant la crise dans plusieurs pays, notamment l’Autriche, l’Espagne, la Grèce, l’Irlande, l’Italie et le Portugal. En outre, depuis 2010, la croissance du PIB par habitant a été plus forte que celle du revenu des ménages dans la majorité des pays de l’OCDE.

Partant du constat que les chiffres généraux de la croissance du PIB ne sont pas appropriés pour évaluer finement le bien-être matériel des personnes, l’OCDE a élaboré un Tableau de bord qui offre une image plus précise de la situation économique et financière des citoyens.

Le Tableau de bord rassemble des indicateurs relatifs aux ménages portant sur des paramètres tels que le revenu disponible, les dépenses de consommation et la confiance, l’épargne et l’endettement. D’autres variables ont été intégrées pour aider à évaluer la vulnérabilité financière des ménages, comme le taux de chômage, plus généralement le taux de sous-utilisation de la main-d’œuvre, et la richesse nette des ménages.

Durant le premier trimestre de cette année, le revenu disponible des ménages a augmenté de 0.8 % dans la zone OCDE, soit deux fois plus que le PIB par habitant, qui a progressé de 0.4 %. La croissance du revenu disponible des ménages en glissement trimestriel a été particulièrement marquée au Danemark, où elle a atteint 5.9 % selon les données provisoires au premier trimestre de 2015, alors que le PIB par habitant enregistrait une hausse de 0.4 %. En France, le pouvoir d’achat a progressé de 1.2 %, quand la croissance du PIB par habitant s’établissait à 0.6 %. La hausse du revenu disponible a également été sensible en Espagne (1.6 %), au Portugal (2.3 %) et aux Pays-Bas (1.7 %).

La forte hausse du pouvoir d’achat au Danemark pendant le premier trimestre de 2015 peut s’expliquer en partie par une augmentation des revenus de la propriété (comme les dividendes) et un allégement de la fiscalité ; cela étant, la publication des données relatives au deuxième trimestre de l’année pourra donner lieu à une révision de ces estimations. En France, la progression du pouvoir d’achat découle essentiellement d’augmentations salariales, d’un allégement de la fiscalité et d’une légère revalorisation des prestations sociales.


Kanalreunion.com