Economie

Le sauvetage des banques enrichit les traders

Céline Tabou / 25 novembre 2010

À l’heure où les États s’engouffrent dans les difficultés financières, et tentent de sauver les banques en injectant des milliards, des banquiers et traders français anticipent des bonus pour cette année.

D’après une étude réalisée par eFinancianCareers.fr, la majorité des banquiers et traders français s’attendent à recevoir un bonus cette année, et près de la moitié d’entre eux anticipe même une hausse de cette prime par rapport à 2009.
Les analystes estiment qu’en Allemagne, aux États-Unis et au Royaume-Uni, la proportion des professionnels de la finance tablant sur un bonus 2010, s’élève à 47% en Allemagne, 50% aux États-Unis et à 57% au Royaume-Uni. En France, 14% des financiers s’attendent à un bond de 50% de leur prime, 29% la prévoient stable, et 12% l’attendent en baisse. Selon l’enquête publiée mardi 23 novembre, le versement de ces bonus est essentiellement dû à des performances individuelles (32%) et à la rentabilité de l’entreprise (22%).
La rentabilité des entreprises est surtout due aux injections de liquidités des gouvernements, face à la crise financière et économique internationale. Les consommateurs devront encore faire face à des plans de rigueur, voire d’austérité, pour que les croissances nationales augmentent. Face à eux, les banquiers et les traders auront droit à des salaires mirobolants, bien que responsables des crises économiques des différents pays.

Céline Tabou


Kanalreunion.com