Economie

Le tourisme d’agrément progresse

Fréquentation touristique - Premier semestre 2010

Témoignages.re / 22 septembre 2010

201.000 touristes sont venus à La Réunion au cours sur les six premiers mois de l’année 2010. Cela représente une augmentation de près de 3%. « Il s’agit de l’afflux de touristes le plus important depuis le début de la décennie » commente l’INSEE. L’institut de la statistique note aussi que le tourisme d’agrément progresse de 7% par rapport à la même période en 2009 et se rapproche du niveau de 2005.

Le tourisme affinitaire reste important. Plus de la moitié des touristes viennent en effet essentiellement pour rendre visite à leur famille ou à des amis. Même si son taux demeure faible, « le tourisme d’affaires augmente sensiblement », dit encore l’INSEE.

Les touristes métropolitains représentent près de 83% de l’ensemble des visiteurs. Ce semestre, leur nombre a progressé de 4%. Le nombre de touristes en provenance de l’Union européenne a augmenté de 23%. Dans le même temps, le chiffre des visiteurs en provenance de Maurice baisse de 16% et celui des autres pays diminue légèrement de 3,2%.

« Avec le développement du tourisme d’agrément et la hausse du tourisme d’affaires, la fréquentation des hôtels classés par les touristes non résidents progresse de près de 7% » remarque l’INSEE. Par ailleurs, l’engouement pour la location meublée se poursuit « et se pose ainsi en sérieuse alternative à la fréquentation des hôtels traditionnels » note l’institut de la statistique. La location progresse de 42% entre 2009 et 2010, après un premier semestre 2009 en hausse de 32% par rapport à 2008. L’hébergement chez la famille ou les amis demeure majoritaire (51 %).

Globalement, les touristes sont restés un peu moins longtemps sur l’île en n’y demeurant en moyenne que 15,5 jours. « Malgré la hausse de leur nombre, leurs dépenses globales sont en recul de 2% par rapport au 1er semestre de 2009 » comment l’INSEE.

Les dépenses liées à la restauration (+ 5%) et à la location de voiture (+ 9%) progressent, tandis que les dépenses de loisirs diminuent nettement (- 18%). Enfin, les dépenses liées à l’hébergement sont en légère baisse et les achats de cadeaux restent stables.

www.ipreunion.com


Kanalreunion.com