Economie

OCDE : 4 abonnements au haut-débit mobile pour 5 habitants

Economie numérique

Témoignages.re / 24 juillet 2015

Le haut débit mobile a atteint un taux de pénétration de 81,3 % dans la zone OCDE, ce qui équivaut à un peu plus de 4 abonnements pour 5 habitants, selon les données de décembre 2014 publiées aujourd’hui. Le taux de pénétration était de 72,03 % en décembre 2013.

Les 122 millions de nouveaux abonnements dans les 34 pays de l’OCDE, correspondant à une croissance annuelle de 13,5 %, soutenue par la forte utilisation de smartphones et tablettes, a permis d’atteindre au total 1.03 milliard d’abonnements au haut débit mobile.

L’Estonie a passé le seuil d’un abonnement haut débit mobile par habitant fin 2014, ce qui fait que huit pays de l’OCDE : la Finlande, le Japon, la Suède, le Danemark, l’Australie, l’Estonie, la Corée et les États-Unis, ont un taux de pénétration dépassant 100 %.
Les statistiques du haut débit de l’OCDE, publiées bi-annuellement, comprennent désormais la communication de « machine à machine » (M2M) dont les données sont publiées ici pour la première fois. Même si ces données ne sont pas encore complètement comparables entre les pays, on constate que la Suède, la Nouvelle Zélande, la Norvège, la Finlande et le Danemark sont en tête, avec un très important nombre de cartes SIM M2M en opération. La Suède compte 63 cartes SIM M2M pour 100 habitants, un niveau très élevé en comparaison avec la plupart des autres pays qui ont fourni des données.
Les abonnements du haut-débit fixe dans les pays de l’OCDE ont atteint 357,6 millions à la fin décembre 2014, en hausse par rapport à 344 millions fin 2013, avec un taux de pénétration moyen de 25,3 %. La Suisse, le Danemark, les Pays bas et la France sont en tête du classement avec des taux de 48,9 %, 41,3 %, 40,6 % et 39,2 % respectivement.

L’ADSL demeure la principale technologie fixe avec 47,6 % du haut débit fixe total, mais il cède lentement sa place à la fibre qui compte maintenant 17,1 % des abonnements grâce à une augmentation de 13 % des abonnements à la fibre en 2014. Le câble quant à lui, avec 32,4 % des abonnements, complète ce tableau.

Il est à noter que l’OCDE a ajusté ses définitions du haut débit fixe et mobile, en transférant les catégories ‘Satellite’ et ‘Hertzien fixe terrestre’ du haut débit mobile vers le haut débit fixe. Ce changement affectera légèrement certains pays comme la République tchèque, la République slovaque et dans une moindre mesure, la Pologne, car ces technologies occupent une plus grande part dans l’ensemble du haut débit de ces pays.


Kanalreunion.com