Economie

OCDE : Ralentissement de l’activité dans les principaux pays émergents

Indicateurs composites avancés

Témoignages.re / 13 mai 2014

Principaux moteurs de la croissance mondiale, les pays émergents donnent des signes de ralentissement, estime l’OCDE, tandis que la croissance repart dans plusieurs grandes économies occidentales.

GIF - 80 ko

Les indicateurs composites avancés (ICA) de l’OCDE, conçus pour anticiper les points de retournement de l’activité par rapport à sa tendance, signalent un ralentissement de l’activité dans les principales économies émergentes. Les ICA indiquent une croissance inférieure à la tendance au Brésil, en Chine et en Inde et une modération de la croissance en Russie
.
Pour la zone OCDE dans son ensemble, et pour les États-Unis, le Canada et le Japon, les ICA signalent une dynamique de croissance stable. Au Royaume-Uni, l’ICA indique également une stabilisation de la croissance, à un niveau élevé.

Pour la zone euro dans son ensemble, notamment en Italie, les ICA continuent de signaler une inflexion positive de la croissance. En Allemagne et en France, les ICA indiquent une dynamique de croissance stable.

Précisions

L’Indicateur Composite Avancé de l’OCDE est conçu pour signaler à l’avance les points de retournement des cycles économiques – fluctuations de l’activité économique autour de son niveau potentiel de long-terme. De par cette approche centrée sur les points de retournement (pics et creux), l’indicateur composite avancé fournit des informations qualitatives sur les évolutions économiques à court terme plutôt que quantitatives.
Un indicateur composite avancé est construit à partir d’un petit nombre de séries économiques temporelles, ayant non seulement des fluctuations cycliques similaires à celles du cycle économique mais aussi une tendance à les précéder. Généralement, le cycle économique est représenté par les mouvements du PIB autour de sa tendance de long- terme.
Jusqu’au mois de mars 2012, le système de l’OCDE des indicateurs composites avancés utilisait l’indice de la production industrielle (IPI) comme série de référence ; indice disponible sur une base mensuelle et montrant, au moins historiquement, de forts co-mouvements avec le PIB.
Depuis 2012, l’OCDE utilise le PIB comme référence, cessant ainsi l’utilisation de l’IPI comme cible intermédiaire.

La zone OCDE couvre les 33 pays suivants : Allemagne, Australie, Autriche, Belgique, Canada, Chili, Corée, Danemark, Espagne, Estonie, États-Unis, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Israël, Italie, Japon, Luxembourg, Mexique, Norvège, Nouvelle-Zélande, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République slovaque, République tchèque, Royaume-Uni, Slovénie, Suède, Suisse et Turquie.

La zone G7 couvre l’Allemagne, le Canada, les États-Unis, la France, l’Italie, le Japon et le Royaume-Uni.

La zone euro (comprend seulement les pays de la zone Euro membres de l’OCDE) couvre les 15 pays suivants : Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Irlande, Italie, Luxembourg, Pays-Bas, Portugal, République slovaque et Slovénie.

La zone Asie des cinq grands (G5) couvre la Chine, la Corée, l’Inde, l’Indonésie et le Japon.


Kanalreunion.com