Economie

Paul Vergès relaie les revendications des pêcheurs

Versement des aides européennes

Témoignages.re / 7 février 2015

Dans un courrier adressé à la ministre des Outre-mer, Paul Vergès demande à l’État de prendre en compte une revendication des pêcheurs à La Réunion : le préfinancement des aides de l’Union européenne. Pour cela, le sénateur propose une réunion de plusieurs ministères dont les finances.

Madame la Ministre, Le secteur de la pêche est un atout pour le développement économique de La Réunion. Mais il se trouve confronté à des problèmes qui risquent de compromettre non seulement son développement mais aussi son existence. C’est notamment la question du versement des aides accordées par l’Europe. Le Fonds Européen pour la Pêche (FEAMP) apporte des avancées significatives pour la filière. Mais depuis près d’un an déjà, les acteurs de la filière avaient alerté sur la question du versement des aides, dans l’attente de l’adoption définitive du texte par les autorités de Bruxelles.

Aujourd’hui plus que jamais, cette crainte est affirmée. C’est le sens du courrier que nous avons reçu du Comité régional des pêches maritimes et des élevages marins, de l’interprofession de ce secteur à La Réunion, courrier qui vous a également été adressé. La situation critique des filières de la pêche et de l’aquaculture de La Réunion mais aussi celle des autres outre-mer (et plus spécifiquement celle de la Guyane) est due au retard de la mise en œuvre du FEAMP par Bruxelles. Il semblerait que les fonds du FEAMP seraient, dans le meilleur des cas, au mieux effective à la fin de l’armée 2015.

La filière à La Réunion, qui a enclenché un important travail de restructuration, n’est pas aujourd’hui, à de préfinancer ces aides, pas plus qu’elle n’a les moyens de garantir des prêts auprès des banques. Selon les informations qui nous ont été transmises, la Banque Publique d’investissement ne serait pas opposée à un préfinancement des aides communautaires. Mais cette solution ne peut se faire sans l’appui et l’aval du ministère des finances. Dans ce sens, nous soutenons entièrement la proposition de la filière : la programmation très rapide d’une réunion interministérielle afin de trouver une solution opérationnelle. Je sais pouvoir compter sur votre compréhension pour permettre à cette filière de traverser cette situation dans des conditions acceptables. (…)


Kanalreunion.com