Economie

Plus de 10000 jeunes attendus à la Journée de l’Alternance

Le 25 juin à Saint-Denis

Témoignages.re / 12 juin 2014

La CINOR et les partenaires de l’emploi organisent le 25 juin une journée d’information à destination des jeunes. Les contrats d’alternance (apprentissage, qualification…) seront à l’honneur, ils constituent une possibilité d’embauche à ne pas négliger.

JPEG - 69.2 ko
Ravi Vellayoudom, Président de la MDEN, Maurice Gironcel , Président de la Cinor, François Quentin, responsable du pole 3E de la DIECTE et Paul Rojat, directeur territorrial Nord Est Pole Emploi ont présenté ce matin la 4ème édition de la Journée de l’Alternance.

Née de la volonté des trois villes membres de la Cinor ( Saint- Denis,Sainte-Marie et Sainte-Suzanne) , la Journée de l’Alternance constitue le principal forum dédié à l’alternance et à l’emploi dans le Nord de La Réunion.

Organisée par la Maison de l’Emploi du Nord et la CINOR, soutenue par l’Etat et la Région, son objectif est de promouvoir les contrats en alternance et d’être un lieu d’information, d’orientation et d’échange.

Les partenaires de l’emploi accueilleront les jeunes sur plus de 5.600 mètres carrés.

Dans son intervention Maurice Gironcel, Président de la Cinor a rappelé la gravité de la situation locale sur la base de trois données chiffrées. « Plus de 170 000 demandeurs d’emploi ; près de 50% de la population vivant au-dessous du seuil de pauvreté nationale ; situation qualifiée d’hors norme par l’INSEE ; 69% des jeunes non scolarisés sont sans emploi. Ces chiffres qui démontrent clairement que quelles que soient les performances de l’économie, le nombre d’emplois créés est demeuré insuffisant pour faire face à l’augmentation de la population active ».

À La Réunion en effet, près d’un jeune de 16 à 24 ans non scolarisé sur deux (49%) ne possède aucun diplôme du secondaire. Sortis précocement du système scolaire, beaucoup ne détiennent ni BEP, ni CAP, ni de diplôme d’un niveau supérieur. Ils sont près de 30 000 à ne pas avoir acquis pendant leur formation initiale les outils nécessaires pour une bonne insertion sociale.
« L’alternance constitue pour ces jeunes une solution afin de s’insérer sur le marché du travail. Il faut préparer notre jeunesse à, être pleinement une actrice responsable du développement durable et solidaire de son pays » précise la Cinor.

Rappelons que cette manifestation accueille chaque année depuis 3 ans, plus de 10 000 personnes (essentiellement un public jeune 16-25 ans), une cinquantaine d’exposants et plus de soixante entreprises.


Kanalreunion.com