Economie

Pour le maintien d’une agriculture à la fois compétitive et durable

Conseil général

Témoignages.re / 14 décembre 2012

Hier a eu lieu le lancement de la réflexion sur la révision des Cahiers de l’Agriculture du Conseil général et l’élaboration du Plan régional de l’Agriculture durable de l’État. Ce réexamen trouve toute son importance dans le contexte de la préparation du budget de la Politique agricole commune européenne. Cette première étape sera suivie par deux semaines de travail autour de 5 ateliers thématiques en février et mars 2013. Le rendu final devrait être prêt dès avril 2013.

JPEG - 48.2 ko

L’ensemble des acteurs de la filière agricole était réuni hier dans l’hémicycle du Conseil général pour ce lancement de la réflexion sur la révision des Cahiers de l’Agriculture du Conseil général et l’élaboration du Plan régional de l’Agriculture durable (PRAD) de l’État. Autour du Conseil général, qui a la compétence en matière de politique foncière agricole, se trouvait la DAAF à qui l’État a confié la tâche d’établir le PRAD, la Préfecture, la Région Réunion, compétente en matière de formation et recherche agricole, ainsi que les représentants des organisations telles que la SAFER, la Chambre d’agriculture et les syndicats agricoles.

La révision des Cahiers de l’Agriculture, comme l’avait d’ailleurs été la première version de ce document élaborée en 2006, et du PRAD sera menée conjointement avec l’ensemble des acteurs de la filière. Le PRAD se doit d’être en phase avec les schémas de stratégie régionale existants. Quant aux enjeux couverts par cette révision des Cahiers, ils sont multiples. Tout d’abord, il s’agit de maintenir une agriculture réunionnaise qui soit compétitive face aux perspectives de la future OCM Sucre, liée à la nouvelle PAC, pour la période 2014-2020, de la concurrence des produits d’exportations et de l’augmentation constante des matières premières. Mais aussi avec des exigences liées à la protection de l’environnement, à la pression urbaine croissante et une contrainte d’éloignement et d’isolement liée à l’insularité et à la dépendance à la France métropolitaine et à l’Europe.

Comme l’a rappelé le vice-président du Conseil général, Pierre Vergès, La Réunion comme le monde traversent en ce moment une crise agricole majeure due aux aléas climatiques comme la sécheresse dans le département et à l’augmentation des matières premières. C’est malgré cela un secteur dynamique qui est à la base du 1er secteur économique de l’île, celui de l’agroalimentaire. C’est aussi une filière porteuse d’emplois et d’insertion importante dans un contexte de chômage touchant fortement la jeunesse. « L’agriculture a modelé les paysages de l’île de La Réunion, mais elle a aussi modelé l’âme des Réunionnais », a rappelé en conclusion la présidente du Conseil général, Nassimah Dindar.

  CF

Un bilan du secteur agricole d’aujourd’hui pour mieux gérer demain

Cette réunion a été l’occasion de présenter un diagnostic de l’agriculture et un bilan des Cahiers 2006 qui a été effectué par CYATHEA, le bureau d’études retenu pour accompagner dans le cadre d’une co-maîtrise d’usage le Conseil général et l’État. Voici quelques éléments.

- En 2010, on comptait 42.813 Ha de surface agricole utile pour une surface totale agricole de 52.391 Ha. La consommation des espaces agricoles s’est ralentie, avec une perte de 2% (879 Ha) depuis 2008. Toutefois, on assiste à une baisse des terrains agricoles des Bas contrebalancée par une conquête progressive des Hauts, ce qui opère pour l’agriculteur une baisse de la productivité des terres. On voit d’ailleurs un recul de la canne et une progression des terres de fourrage.

- La population active agricole se maintient. L’agriculture génère 21.707 emplois, dont 5.734 saisonniers. 36% des emplois et 54% du travail sont des chefs d’exploitation. 656 exploitations (9%) emploient au moins un salarié permanent.
- Il y a eu 177 installations aidées entre 2007 et 2012 (25-30 par an) et 726 demandes d’autorisation d’exploiter. 9 sur 10 installations sont non aidées (sans DJA et prêts bonifiés). La filière réunionnaise est moins qualifiée que la métropolitaine, 46% du total des agriculteurs candidats est sans capacité professionnelle pour 31% des agriculteurs avec diplôme agricole.

- L’industrie agroalimentaire est le 1er secteur industriel de l’île, avec 1.138 établissements et 5.557 emplois, soit 21% des établissements pour 40% du chiffre d’affaires, 35% des emplois (soit en tout 4,1% des effectifs salariés) et 3,2% de la valeur ajoutée totale ( source IEDOM 2011 )

- On assiste à une forte hausse de la production de légumes, 5.500 hectares (+1.000 Ha en dix ans), ce qui représente 13% de la SAU, mais 43% de la production (en valeur hors aides). La filière fruits et légumes est en phase d’organisation.

- La filière volaille a un taux de couverture (TC) de 42% en 2011, celle des œufs est, elle, de 100%, ce qui est une belle réussite. La filière porc connait une baisse du cheptel, mais à un TC de 99% en frais, et de 47% global. La filière lait aussi est en baisse d’installations, a un TC d’environ 34% (lait frais IAA) et celle de la viande de bovins est d’environ 28%.

- L’agriculture biologique représentait, en 2010, 61 EA, 277 Ha, soit 6 pour mille. La Réunion est le 4ème département français pour l’AR avec 155 EA.
Des ateliers pour une meilleure concertation

5 ateliers seront organisés sur les thèmes suivants, les 1ers ateliers, la semaine du 11 au 15/02/2013 de 9h à 12h et les 2es ateliers du 04 au 08/03/2013 de 9h à 12h

1. Un espace agricole multifonctionnel à préserver et des espaces à reconquérir

1er atelier : le 11/02/2013 à 9h - 2e atelier : le 04/03/2013 à 9h

2. Une agriculture écologiquement intensive pour une gestion durable des ressources

1er atelier : le 12/02/2013 à 9h - 2e atelier : le 05/03/2013 à 9h

3. Une alimentation saine, de qualité, locale, adaptée

1er atelier : le 13/02/2013 à 9h - 2e atelier : le 06/03/2013 à 9h

4. Un secteur moteur de l’innovation et du développement territorial

1er atelier : le 14/02/2013 à 9h - 2e atelier : le 07/03/2013 à 9h

5. L’agriculture, vecteur d’emploi et d’insertion

1er atelier : le 15/02/2013 à 9h - 2e atelier : le 08/03/2013 à 9h

Les inscriptions sont à faire auprès de Lucile Reboul au 06 92 61 23 51 ou par mail : l.reboul@cyathea.fr


Kanalreunion.com