Economie

Pour le patron de l’AMF, garder le AAA serait miraculeux

France

Témoignages.re / 21 décembre 2011

Le président de l’Autorité des marchés financiers (AMF), Jean-Pierre Jouyet, a déclaré mardi que le maintien de la note souveraine française au niveau maximum « tiendrait du miracle », tout en affirmant y croire quand même.
L’agence de notation Fitch Ratings a abaissé la perspective sur la note « AAA » de la France de « stable » à « négative ».
Son homologue Standard & Poor’s a pour sa part annoncé le 5 décembre le placement des notes de 15 pays de la zone euro, dont la France, sous surveillance avec implication négative.
Moody’s a annoncé de son côté mi-octobre qu’elle se donnait trois mois pour réévaluer la solidité de la perspective stable du triple A français.
« Le maintien tiendrait du miracle, mais je veux y croire », a déclaré Jean-Pierre Jouyet lors d’un petit-déjeuner organisé par l’Association des journalistes économiques et financiers (AJEF).


Kanalreunion.com