Economie

Produits pétroliers et automobiles en tête des importations

Le communiqué des services de l’Etat

Témoignages.re / 25 juin 2013

Voici le communiqué diffusé par les services de l’Etat lors de la présentation des statistiques du commerce extérieur vendredi à la Direction des Douanes.

Principales tendances :

Un taux de couverture de 7,18% soit en augmentation constante depuis 2008. Néanmoins, les chiffres de l’export sont à temporiser pour l’année 2012 (voir ci-dessous)

Les statistiques des biens personnels (déménagements) et colis postaux ont été intégrées et mises en exergue, afin d’illustrer la part de ces échanges spécifiques dans la composition des chiffres du commerce extérieur de La Réunion. La part des échanges par colis postaux et fret express, même si elle reste anecdotique au vu de l’ensemble des échanges et en très forte augmentation et avec une augmentation en valeur de plus de 13 millions d’euros.

I. IMPORTATIONS

1. 1 Par produits

Les importations chutent de 2,13%, mais cette chute est à temporiser puisque la valeur des importations a été boostée en 2011 par l’importation de deux avions des USA et donc un solde hors ce poste « avions » qui est positif ;

Les produits pétroliers (en provenance essentiellement de Singapour), les médicaments (pas de production locale), et les voitures de tourisme constituent les trois premiers postes d’importations.

La baisse des importations de NTIC de 11,85% illustre un effet crise.

La forte hausse en valeur du SH 8902 (bateaux de pêche) s’explique par l’importation en provenance du Vietnam de deux thoniers à La Réunion en 2012.

1. 2 Par Pays

La métropole demeure le premier fournisseur de La Réunion, après Singapour (dépendance énergétique) et la Chine (biens de consommation).

On constate néanmoins une légère baisse des importations de Chine et d’Allemagne qui peut révéler un effet crise du fait de la composition de ces marchés (essentiellement biens d’équipement et de consommation).

La hausse des importations en provenance du Vietnam s’explique par l’importation de deux thoniers en 2012.

La chute des importations des USA s’explique par l’importation des deux avions en 2011 en provenance des USA qui avaient alors porté les importations en provenance de ce pays.

Les importations de produits pétroliers augmentent en valeur et baissent en volume, ce qui révèle un effet-prix sur les carburants.

II. EXPORTATIONS

2.1 par produits

Les trois premiers postes d’exportations (hors déménagements) sont représentatifs de la production locale dont les résultats à l’export sont meilleurs qu’en 2011, ce qui démontre le dynamisme de ces filières locales : sucre, poissons et rhum. Si l’on met en relation les chiffres export avec la déclaration de production locale, le taux des exports issus de la production locale est de 55%.

Les bons résultats des exports pour 212 sont à relativiser :

– au poste SH 27 10

– huile de pétrole, on retrouve une réexportation de produits pétroliers

non conformes (3,8M° €) et 2 opérations de réexportation (en avitaillement) de carburéacteur vers la métropole (5,6 M° €)

– la forte hausse en valeur des exportations de parfums et eaux de toilette du 3303 résulte d’une informatisation des flux en comptoirs de vente qui ont permis d’intégrer ces statistiques au sein des résultats 2012 ce qui n’était pas le cas précédemment.

– La hausse des exports de tabacs résulte d’une part de cette même intégration et d’autre part de la conquête de parts marchés sur l’ile Maurice.

Enfin, certaines opérations en hausse sont ponctuelles, telles que le rachat d’or qui est très dynamique, mais ne constitue pas une activité pérenne.

2.2 par pays

Le premier pays importateur des produits en provenance de La Réunion est la métropole.

Le bon positionnement du Vietnam s’explique par les exportations de produits congelés de la pêche vers ce pays. L’Espagne demeure un très bon client pour l’industrie du sucre tout comme la métropole, le Royaume-Uni et la Roumanie.


Kanalreunion.com