Economie

Renforcer la coopération économique

Sommet du G15 à Téhéran

Sanjiv Dinama / 15 mai 2010

Neuf chefs d’État et de gouvernement sont attendus à Téhéran à l’occasion lundi d’un sommet des pays du G15. Le but du sommet du Groupe des 15 (G15) est de renforcer la coopération politique et économique entre ses pays membres.

Le G15, créé en 1989, regroupe 18 pays du Mouvement des non-alignés, dont le Brésil, le Venezuela, l’Algérie, le Sénégal, le Zimbabwe et le Sri Lanka qui seront représentés par leur président, selon le quotidien gouvernemental iranien. Le G15 représente 35% de la population mondiale pour 21 % du PNB de la planète.

35 % de la population mondiale

Le dernier sommet du G15 avait eu lieu en 2006 à Cuba. Parmi les autres membres, l’Indonésie enverra son vice-président et l’Égypte, l’Inde, le Kenya et le Nigeria leur ministre des Affaires étrangères. L’Iran a également invité le président de la Syrie et l’émir du Qatar.
Actuellement, l’Iran détient la présidence du groupe alors que la prochaine sera présidée par le Sri Lanka. Près de 170 médias étrangers sont attendus pour couvrir le sommet du G15 dans la capitale iranienne Téhéran.
Le G15 met l’accent sur la coopération entre les pays en développement dans les domaines de l’investissement, du commerce et de la technologie.
Le porte-parole iranien a affirmé que la prochaine réunion du G15 sera une bonne opportunité pour la coopération politique et économique entre ses pays membres, a rapporté la chaîne de télévision locale Press TV.

Le Groupe des 15 a été établi au neuvième sommet du Mouvement non-aligné à Belgrade, en Yougoslavie, en septembre 1989, ayant pour objectif de se concentrer sur la coopération parmi les pays en développement.

Il se compose de pays de l’Amérique du Nord, de l’Amérique du Sud, de l’Afrique et de l’Asie, en vue de renforcer la croissance et la prospérité.

Sanjiv Dinama


Kanalreunion.com