Economie

Rien que du positif !

Étude sur un groupe aides à domicile

Témoignages.re / 23 octobre 2009

Hier matin à l’EGC Saint-Denis, la CGSS et le cabinet de psychologues au travail SJA Conseil ont présenté les résultats d’une expérimentations pionnière auprès des aides à domicile. Les voici ci-après.

Le point de départ : beaucoup de souffrance exprimée par les aides à domicile (AD), en rapport avec leur métier. Souffrance liée aux difficultés du métier : la gestion du temps, la confrontation avec la mort, la confrontation aux conflits familiaux, les pressions morales des familles des bénéficiaires...
La démarche : la CGSS a engagé une étude psychologique auprès d’un groupe d’AD, suivie d’un accompagnement psychologique. Le tout réalisé par le cabinet SJA Conseil. Les résultats : rien que du positif !
Pour engager une démarche de valorisation, la CGSS a fait réaliser un logo propre au métier d’aide à domicile, qui a été présenté ce matin. Proxim’Services et l’ARAST l’ont fait broder sur 1.200 écussons thermocollants, qui vont être remis à leurs salariées, à coller sur leurs blouses professionnelles. L’écusson est un signe d’appartenance à un métier méconnu ou souvent peu considéré lorsqu’il est connu, et pourtant ô combien difficile ! Les AD ont peu d’occasions d’échanger entre elles car elles mènent une vie très chargée à tous points de vue.
La CGSS vient également de faire réaliser un livret illustré sur le métier d’AD qui a été présenté hier matin. Il doit pouvoir aider les AD à prendre du recul par rapport à leur métier et fixer des limites à leur action. La démarche, initiée par la CGSS, vise à leur permettre de s’exprimer, et à faire naître une parole commune. Suite à cette expérimentation il est question, parmi les AD, d’un projet de charte du métier... à suivre.


Kanalreunion.com