Economie

Si di a zot

Témoignages.re / 3 janvier 2012

Dans un communiqué, la Préfecture annonce que les demandes d’aides de la PAC versées pour les éleveurs se font uniquement sur Internet.

• TéléPAC pour bénéficier des aides à l’élevage

Dans un communiqué, la Préfecture annonce que les demandes d’aides de la PAC versées pour les éleveurs se font uniquement sur Internet.

Les aides animales ont été mises en paiement depuis début décembre selon les modalités suivantes :

- 100% de la prime aux petits ruminants (PPR)

- 80% des aides de base de l’aide au développement et au maintien du cheptel allaitant (ADMCA) pour les éleveurs en fin de période de détention et de la prime à l’abattage (PAB).

Les compléments veaux de l’ADMCA et "tranches de poids" de la PAB ne sont pas pris en compte pour ce paiement.
Le solde des aides bovines ainsi que le versement des différents compléments interviendront à la fin du premier semestre 2012. Ils intégreront une augmentation du complément veaux de l’ADMCA qui est porté de 100 euros à 200 euros.
À partir de cette année, les dossiers de demandes d’aides ne sont plus envoyés aux agriculteurs. Les demandes d’aides devront se faire par télédéclaration à partir des comptes TéléPAC selon le calendrier suivant :
Primes Petits Ruminants : entre le 1er et le 31 janvier 2012
Primes ADMCA : entre le 1er mars et le 15 juin
Dossier PAC : entre le 1er avril et le 15 mai
Un courrier individuel de fin de campagne comportant le code télépac 2012 sera envoyé prochainement. Ce code permettra de réactiver le compte télépac créé en 2011 sur www.telepac.agriculture.gouv.fr.
Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter la DAAF aux numéros suivants : 02 62 33 36 21 ou 02 62 33 36 22 ou 02 62 33 36 23.

• Prothèses PIP : un numéro d’appel à La Réunion

Femmes porteuses de prothèses mammaires PIP : recommandations et mise en place d’un numéro d’appel.

Sur la base d’une expertise des agences sanitaires nationales et des sociétés savantes, le ministère chargé de la santé a formulé des recommandations pour les femmes porteuses de prothèses mammaires Poly Implant Prothèse (PIP).

Recommandations

- Personnes porteuses de prothèses mammaires PIP

Il est recommandé à ces patientes de consulter leur chirurgien. A titre préventif et sans caractère d’urgence, l’explantation de ces prothèses, même sans signe clinique leur sera proposée. Les femmes ne souhaitant pas d’explantation bénéficieront d’un suivi par échographie (en passant par une consultation chez leur médecin traitant) pris en charge par la Sécurité Sociale.

Personnes porteuses de prothèses mammaires
Pour savoir si elles sont concernées par ces recommandations, elles doivent vérifier la marque de leur prothèse sur la carte qui leur a été remise et en l’absence de carte, contacter le chirurgien ou l’établissement où a été pratiquée l’intervention.
Un numéro d’appel mis en place par l’ARS-OI dès le 2 janvier 2012
Afin d’orienter les patientes qui rencontreraient des difficultés dans leur parcours de soin, notamment pour identifier un établissement autorisé pour les activités chirurgicales, l’Agence de Santé Océan Indien (ARS-OI) met en place un numéro d’appel à partir du 2 janvier 2012 :
02 62 97 97 88
ouvert du lundi au vendredi de 9h à 17h
Numéro vert
Pour répondre aux autres interrogations sur ce sujet, un numéro vert a été mis en place au niveau national :
0 800 636 636
ouvert du lundi au samedi de 12h à 22h
Retrouvez toutes les informations actualisées sur ce dossier sur le site internet de l’ARS-OI :
www.ars.ocean-indien.sante.fr

• 2011 : l’année aérienne la plus sûre

Selon IATA, entre le 1er janvier et le 30 novembre 2011, 486 passagers ont trouvé la mort dans 22 accidents d’avions.
À titre de comparaison, 23 crashs avaient eu lieu en 2010.
Mais ils avaient causé le décès de 786 personnes.
Pour l’année 2011, sachant que le nombre total de voyageurs frise les 4 milliards, IATA fait donc état d’une victime pour 7.100.000 passagers.
Le taux le plus bas depuis que l’organisation publie ses statistiques.


Kanalreunion.com