Economie

Signature de la Charte “Envie Pays” pour promouvoir le bœuf pays

Filière bovine

Témoignages.re / 17 avril 2010

Jeudi, les éleveurs de la Sica Révia et la grande distribution ont signé une Charte “Envie Pays” pour soutenir la production locale de bœuf pays. C’est une étape forte dans le développement de la filière bœuf à La Réunion.

Depuis le mois d’octobre 2009, les éleveurs et les dirigeants de la filière bovine (Sica Viande Pays et Sica Révia) ont entamé, en concertation avec la grande distribution, une démarche visant à promouvoir le bœuf pays. « Depuis 2 ans, la viande bovine a connu une période de crise. De plus, il y avait un manque de visibilité et mise en avant du produit dans les supermarchés », explique Jean-Hugues Arginthe, président de la Sica Révia.
« Depuis 2009, il y a eu une prise de conscience du problème et les membres de l’interprofession se sont donc engagés dans une démarche de valorisation de la viande de bœuf pays ». Et cela a abouti à la création d’une charte “Envie Pays”.
La nouveauté et l’originalité de cette charte résident dans l’implication de tous les acteurs de la filière et notamment les éleveurs.

Des éleveurs plus proches des consommateurs

En effet, les producteurs se veulent être des acteurs forts de cette dynamique. Chaque magasin partenaire bénéficie d’un parrainage par un éleveur de bœufs pays. Celui-ci s’engage à visiter l’enseigne tous les trois mois. L’objectif est d’être au plus près des consommateurs et du boucher également. « Une relation privilégiée va se créer entre le producteur, le magasin et le client », poursuit Florence Rateau de la Fédération des entreprises du commerce et de la distribution.
« Nous pourrons échanger avec le consommateur, expliquer notre travail, les conditions d’élevage, garantir la fraîcheur du produit », indique Mickaël Payet, éleveur et parrain d’un supermarché à Saint-Denis.
Des animations seront donc programmées chaque trimestre dans les magasins signataires de la charte.
Et les consommateurs n’auront aucun mal à trouver le bœuf pays. Un nouveau balisage spécifique sera mis en place dans les magasins au rayon boucherie traditionnel. Au niveau du libre service, une PLV délimitera désormais les produits bœuf pays. Un affichage spécial informera le client sur les bonnes raisons d’acheter le bœuf pays. Le conditionnement a été revu également pour une réelle valorisation de la gamme et de la marque : barquette de couleur noire pour une meilleure présentation et une atmosphère contrôlée des barquettes pour une meilleure conservation.

La commercialisation sera la clé de la réussite

Pour 2010, les perspectives d’abattages sont en forte croissance. Au 1er janvier, le surstock d’animaux sur pied, équivalent à 150 tonnes de carcasses, représente potentiellement une augmentation de plus de 10% du volume d’abattages par rapport à 2009.
La commercialisation sera donc la clé de la réussite de cette année 2010, selon les responsables de la filière viande pays.
La mise en place de la Charte “Envie Pays” devrait aboutir à une commercialisation plus régulière des produits bœuf pays.
Du côté de la production, le nombre d’éleveurs en activité devrait continuer à augmenter, en particulier pour les engraisseurs, grâce à la création de nouveaux ateliers d’engraissement.

Texte et photos Sophie Périabe


Kanalreunion.com