Economie

Sommet de Oufa : les BRICS signent 6 accords

Définition d’une stratégie du partenariat économique

Témoignages.re / 10 juillet 2015

Hier jeudi, le deuxième jour des sommets des BRICS et de l’OCS qui se tiennent dans la ville russe d’Oufa s’est avéré riche en documents signés.

JPEG - 77.8 ko
Sommet de Oufa en Russie. Photo Sputnik News

Après des rencontres bilatérales de mercredi, les leaders de la Russie, de l’Inde, du Brésil, de l’Afrique du Sud et de la Chine se sont réunis le 9 juillet dans le cadre d’une réunion officielle pour passer à l’action. Au final, six documents ont été signés dont la déclaration d’Oufa, le plan d’action d’Oufa, la stratégie du partenariat économique des BRICS, le mémorandum sur la compréhension mutuelle entre les ministères des affaires étrangères des cinq. Les gouvernements des BRICS ont signé également l’accord sur la coopération dans le domaine culturel. Le dernier mémorandum a fixé les intentions des principales banques des pays des BRICS de travailler avec la nouvelle banque de développement.

Une ambiance solennelle règne à Oufa. Les participants des forums qui se tiennent en marge des sommets sont pleins d’enthousiasme et partagent volontiers leurs émotions avec les journalistes. Le sud-africain Ndaba Ntsele, président exécutif du groupe Pamodzi, a expliqué dans une interview à la radio Sputnik que la Nouvelle banque de développement est appelée à servir au mieux les intérêts des pays membres ce qui n’est pas le cas du FMI : « Pour améliorer le fonctionnement de la Nouvelle Banque de Développement, nous utiliserons l’expérience de la Banque Mondiale et du FMI. Nous pensons que cette banque sera au mieux adaptée aux particularités du chaque pays des BRICS. »

Bien qu’on reproche souvent aux BRICS de ne pas avoir de valeurs communes, les cinq représentent un ensemble très harmonieux d’autant plus qu’ils ont une volonté commune de coopérer et de s’opposer à l’hégémonie des USA.
Interviewé par la radio Sputnik, le président du Conseil de la corporation de transport de Chine COSCO, Ma Zehua s’est dit optimiste quant à l’avenir des BRICS qu’il a qualifié de prometteur : « Nous voyons que les BRICS regroupent de grands pays à forte population, considérés comme des pays émergents, il y a un avenir brillant qui nous attend chacun d’entre nous. La Chine est aussi un pays émergeant, qui a des secteurs d’activité communs avec les autres membres des BRICS. »

Le surintendant des opérations étrangères de la compagnie énergétique Eletrobrás Pedro Jatoba du Brésil a, pour sa part, salué la création de la Nouvelle banque des BRICS qui contribuerait, à son avis, au développement du domaine énergétique des pays : « Dans notre compagnie, l’accent est mis sur l’énergie renouvelable, car les 5 pays des BRICS consomment presque 40 % des ressources énergétiques mondiales. Nous espérons ouvrir la voie à des initiatives du même type dans le monde. »

Source : Sputnik News


Kanalreunion.com