Economie

Taux du livret A : halte à la désinformation

Témoignages.re / 4 août 2009

Contrairement à ce qu’affirme un banquier sur les ondes de RFO-Télé, les prix à La Réunion ont augmenté et non pas baissé. Donc un taux d’intérêts de 1,25%, c’est clairement une perte de pouvoir d’achat. Qu’est-ce qui empêche de dire cette vérité ?

Hier, le journal télévisé du service public a donné la parole à un banquier pour commenter la baisse du taux d’intérêt du Livret A. Selon lui, 1,25% est un taux intéressant puisqu’à La Réunion car les prix ont baissé depuis un an. Cette information est totalement fausse, contrairement à la France, les prix ont augmenté au cours des douze derniers mois pris en compte par le dernier indice des prix à la consommation de l’INSEE. C’est ce qu’indiquait "Témoignages" le 21 juillet dernier sous la signature de Risham Badroudine. En France, les prix ont baissé de 0,3%, ils ont augmenté de 0,4% en moyenne sur les douze derniers mois.
Pareille inexactitude est très étonnante. Comment peut-on parler d’un gain de pouvoir d’achat puisque s’il était calculé par rapport à la situation réunionnaise, le taux d’intérêt du Livret A devrait être supérieur à 1,25%. De plus, le Livret A est le placement qui accueille le plus souvent les économies des plus démunis, c’est-à-dire de ceux qui consacrent la part la plus importante de leur budget dans l’alimentation. À La Réunion, les prix dans l’alimentation ont augmenté de 3,4%, soit bien plus que le 1,25% de taux d’intérêts, alors que sur la même période en France, les prix dans l’alimentation ont augmenté de 0,3%.
1,25% est clairement une perte de pouvoir d’achat pour les petits épargnants réunionnais, comment peut-on prétendre le contraire. Halte à la désinformation.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Je suis intervenu pendant une heure lundi 3 août sur la radio financière BFM pour dénoncer la nouvelle dégringolade du rendement du Livret A. C’est un coup décisif porté à cette forme de "Bouclier de l’épargne populaire" que représentait le Livret A, sûr, correctement rémunéré (4% jusqu’au printemps, le printemps européen !) et SANS FRAIS, à la différence des "assurances-vie" bancaires.

    Le syndicat CGT de la Caisse des dépôts a une explication intéressante : les chutes successives du taux du Livret A ont pour but de dégoûter les épargnants du Livret A pour qu’ils se ruent à la rentrée sur le "grand emprunt populaire" de Nicolas Sarkozy.

    Nous allons répercuter l’info sur la hausse des prix à La Réunion sur nos sites de SOS Usagers et SOS Petits Porteurs

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com